Hakujoo



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Miura Yusuke
† tsune
Miura Yusuke

Age : 27
Orientation Sexuelle : bisexuel
Situation : prostitué

Date d'inscription : 06/07/2009
Nombre de messages : 13

» More ?
» Relations:
+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty
MessageSujet: + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]   + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] EmptyMar 18 Aoû - 23:04

    Le réveil sonnait déjà depuis plusieurs minutes dans la chambre de l’étudiant mais il n’avait pas pour autant l’air décidé à se lever. En vérité ce n’est pas forcément l’envie qui lui manque mais surtout qu’il était bien trop plongé dans son sommeil pour entendre quoi que se soit, on pourrait aussi bien mettre de la musique dans la chambre qu’il ne sortirait pas de ses rêveries. Un dormeur reste un dormeur, qu’il y ai quelque chose d’important ou non se serait exactement la même chose. Le seul problème, c’est qu’il était tellement absorbé par son rêve qu’il le vivait presque en direct, seulement un mouvement trop brusque le fit se retourner, mais étant trop près du bord il finit son mouvement par terre. Au moins de cette manière il était sûr d’être totalement réveillé. Réveil un peu brusque c’est vrai mais si ça n’était pas arrivé, à quelle heure aurait-il bien pu se lever ? Il se releva donc en se grattant la tête. Cela faisait déjà quelques jours qu’il avait intégrer un nouvel établissement mais il n’avait pas vraiment prit le temps de déménager ses affaires de son studio assez médiocre. Il devait tout de même penser à le faire avant la fin de la semaine sinon ça allait encore traîner en longueur et il n’avait pas tellement envie de rester moisir ici pendant tout le reste de sa scolarité.

    Yusuke, après s’être remit de ses émotions matinales, jeta enfin un œil à son réveil qui n’avait toujours pas cessé de sonner. C’est avec la plus grande rapidité qu’il arriva à déduire qu’il était vraiment en retard. Pas le temps de manger ce matin, il essaya d’abord de se frayer un chemin parmi tous les vêtements qui traînaient par terre pour enfin arriver à la salle de bain. Il prit sa douche en cinq minutes montre en main et en ressortit toujours aussi pressé. Il s’habilla avec ce qu’il trouva et ne prit pas le temps de sécher ses cheveux qu’il était déjà dehors. Voilà ce que c’est que de « travailler » jusque tard le soir … ou disons plutôt jusque tôt le matin. Il savait qu’il allait devoir réduire le nombre de ses rencontres nocturnes et au fond cette idée ne l’enchantait pas vraiment car c’est son seul moyen de gagner de l’argent rapidement, mais il est vrai qu’il doit d’abord se concentrer sur ses cours … En parlant de ça, après avoir couru à perdre haleine jusqu’à l’établissement il avait finit par y arriver complètement essoufflé. Il trouvait ça moyen d’entrer en cours dans cet état mais si on loupe son réveil c’est comme ça qu’on doit faire. Au pire il aurait put sécher un jour, ça n’aurait pas été dramatique … Seulement il n’était pas encore habitué à tout ces couloirs, toutes ces classes et tout ce qui va avec. Il s’est déjà perdu plus d’une fois rien que le premier jour et ça ne c’est pas arrangé les jours suivants. Quelle idée de faire une aussi grande école aussi ?

    Il rentra alors et rien qu’en voyant le hall il en avait déjà mal au crâne. Il ne savait déjà plus où il devait aller ni quel cours il avait maintenant. Il resta là, les bras ballants à regarder les élèves qui eux, se pressaient un minimum pour rentrer en classe. Pas un ne lui aurait proposé son aide, personne … Le temps passait mais il ne le voyait plus défilé, la tête complètement ailleurs, mais où ? Là était la question. Le petit brun ne sortit de ses pensées qu’en entendant la sonnerie qui marquait la fin de la première heure. Il commença alors à paniqué, ça y est il était foutu, on allait le dénoncer c’était lui … Qu’avait-il fait ? Lui-même n’en savait rien mais il savait que la sonnerie n’allait rien annoncer de bon pour lui. C’est à ce moment là qu’il aperçut un élève de sa classe. Ca y est il était décidé, il allait le suivre ! Au moins de cette manière il était sûr d’atterrir quelque part … Hein ? Mais … Pourquoi il allait vers la sortie lui ? … Yusuke, le voyant sortir de l’établissement se dit qu’il ne devait plus avoir de cours pour la matinée, ou bien alors qu’il séchait les cours … Il s’en fichait bien après tout, son plus grand soucis c’était de trouver où aller ! On pouvait bien le faire aller en Maths, en Japonais ou encore en Physique ! Peu importe dans qu’il pouvait aller en cours pour rattraper le retard du matin.

    Découragé et voyant que personne ne l’aiderait encore une fois, il parti s’asseoir sur les marches de l’escalier et attendit. Il attendit encore, et encore. Les minutes défilaient, les cours aussi mais lui il restait planté là, comme un parfait idiot. Mais on ne pouvait pas non plus lui en vouloir étant donné qu’il était totalement perdu et que personne ne lui venait en aide. De temps à autres un soupire passait ses lèvres et il continuait d’attendre, et ce jusque la pause du midi. A ce moment là il ne bougea pas non plus bien que son ventre criait famine depuis une heure déjà. Il se contentait de regarder, l’air mauvais, les étudiantes qui passaient et s’en même s’en rendre compte dit à voix haute ce qu’il aurait voulu garder dans ses pensées.

    « Ha vous êtes fiers hein ? Pff vous avez aucunes fiertés à en tirer, aucunes ! Vous êtes ridicuuuules ! RIDIC … »

    Il avait finit par se lever dans son élan et ne pas malheureusement pas finir son monologue qu’il trébucha et finit par s’écraser par terre comme un moins que rien. La journée ne pourrait décidément par être pire que ça. Certains se moquaient au passage de le voir comme ça par terre. Personne, comme toujours, n’eut la gentillesse de l’aider à se relever alors il le fit seul. Il dévisagea rapidement les quelques personnes qui riaient encore avant de s’épousseter le pantalon dans un autre soupire las.
Revenir en haut Aller en bas
Arimura Ryutaro
† tsune
Arimura Ryutaro

Age : 27
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Situation : en couple.

Date d'inscription : 13/12/2008
Nombre de messages : 140

» More ?
» Relations:
+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty
MessageSujet: Re: + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]   + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] EmptyVen 21 Aoû - 17:15

Le soleil commençait à peine àse lever sur le Japon et pourtant, à Hakujoo, tout les élèves étaient déjà debout et prêt à se rendre en cours. Pas forcement en pleine forme ou enchantés d'y alelr mais de totue façon, ils y étaient forcés. Sauf bien évidemment, ceux qui préfèraient sécher les cours mais passer tout prêt des punitions par la suite. De toute façon, ces délinquants n'avaient rien à voir avec le jeune hommes qui était sûrement celui qui s'était réveillé en premier ce matin-là. En effet, Arimura Ryutaro, jeune homme assez spécial n'avait pas beaucoup dormit de la nuit. Debout à 2 heures du matin, il était préparé depuis longtemps à aller en cours. Pourquoi il avait très mal dormit ? Simplement qu'il avait passé la soirée aux côtés de Ruki, soirée merveilleuse au passage. Quand il était ensuite revenu dans sa chambre, ses pensées n'avaient pas réussis à se détourner du blondinet qu'il aimait tant. Non pas que cela lui déplaise, bien au contraire, mais il n'avait pas résussit à s'endormir sinon quelques heures qui étaient passées à une vitesse folle.

Voyant que ses collocataires commençaient à se réveiller, Ryutaro s'était empressés de sortir de la chambre. Il avait horreur de partager sa chambre avec d'autres personnes mais à Hakujoo, il en était bien obligé. C'est pour cela qu'il faisait tout pour se lever avant eux pratiquement tout les jours. Ou alors, il se réveillait bien après eux les jours il n'y avait pas de cours de prévus. En tout cas, plus loin d'eux il était, mieux il se portait. En tout et pour tout, la seule personne qu'il acceptait d'avoir avec lui tout le temps, c'était Ruki. Enfin bon, à force de conitnuer à parler de lui, c'est certain que Ryu' n'arriverait pas à penser à autre chose pendant sa journée. Son sac sur le dos, le brun s'était engagé dans les couloirs qui commençaient doucement à se remplir de monde. Le visage baissé et le regard vers le sol, il avancé jusqu'à l'extérieur du bâtiment dortoir.

Il en sortit sans trop d'embouteillage puis il se dirigea vers le bâtiment où se trouvait toute les salles de cours. En s'y approchant, il vit qu'un jeune homme, sûrement un nouvel étudiant, était devant l'entrée et avait l'air unpeu perdu, même complétement déboussolé. Ryutaro ne fit pas attention lui, pensant que quelqu'un d'autre se chargerait de l'aider à trouver son chemin bien que pour le moment, aucune élève semblait faire attention à lui. Le brun entra finalement dans le bâtiment et se dirigea vers la salle dans laquelle allait se dérouler son premier cours de la journée. Mathématiques. Un cours qui ne l'enchantait pas plus que ça mais qu'il se savait obligé d'y assister. De toute façon, rares sont les personnes qui sont heureuses d'aller en Maths. Contraint, Ryutaro entra dans la salle sans saluer le professeur qui avait l'habitude que son élève ne bronche pas en entrant. Le brun alla s'asseoir sur une table isolée au fond puis déballa ses affaires. Le cours commença et il sembla même ne jamais se terminer.

Finalement, Ryutaro s'en sortit vivant et avec un flemme inhumaine, il sortit de classe pour aller en rejoindre une autre sans vraiment le vouloir. Entre ses deux cours, il croisa son cher et tendre. Ils échangèrent quelques mots d'amour dans la plus grande discrétion pour ne pas se faire repérer par les autres élèves car leur amour était secret et devait le rester pour le bien de Ruki. Après ces quelques secondes qui remontèrent la bonne humeur de Ryu', le jeune homme s'en alla vers son prochain cours. La matinée se déroula dans la pls grande banalité. La pause de midi arriva et tout les élèves se ruèrent vers la sortie puis le réfectoire. Le brun marcha tranquillement dans les couloirs, pas pressé d'aller manger quelques chose. En sortant du bâtiment, Ryutaro retrouva le jeune homme de tout à l'heure. Il était dos au brun, assit sur les marches. Ryutaro baissa le regard en priant pour que cet inconnu n'est pas passé la matinée assit ici.

Ryutaro n'avait aucune envie d'aller manger et, restant planté au milieu de l'entrée, il sortit une sucette de son sac et la porta à sa bouche. Il referma son sac soigneusement et l'autre jeune homme sembla ne pas l'avoir remarqué encore. Soudain, l'inconnu se mit à parler tout seul et pestiférant sur les élèves qui ne lui venaient pas en aide. Il n'eut pas la temps de terminer son monologue qu'il fut déséquilibré de son brusque élan et tomba la tête la première sur le sol. Ryutaro le regarda faire son drôle de manège avec un regard neutre et détaché. Chacun son truc pour se calmer après tout, non ? Le jeune homme releva tout seul et, en un lan de sympathie, Ryutaro descendit les marches. Sa main droite tenant inutilement le baton de sa sucette encore dans sa bouche et sa main gauche dans sa poche, le brun vint se mettre face au jeune homme qui semblait toujours aussi désorienté.

« Tu veux de l'aide ? »

Demanda Ryutaro en profitant de l'insntant où sa sucette n'était plus entre ses lèvres. Dans cette question, Ryu' en entendait plusieurs comme par exemple si le jeune homme voulait manger avec lui, si il voulait aller en cours avec lui . . . Mais le brun savait très bien que personne n'arrivait à le comprendre ainsi mais tant pis, il ne changerait pas pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Miura Yusuke
† tsune
Miura Yusuke

Age : 27
Orientation Sexuelle : bisexuel
Situation : prostitué

Date d'inscription : 06/07/2009
Nombre de messages : 13

» More ?
» Relations:
+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty
MessageSujet: Re: + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]   + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] EmptyVen 21 Aoû - 22:07

    Alors qu’il s’époussetait les jambes et rajustait son t-shirt, un imbécile ne trouva rien de mieux à faire que de shooter dans les affaires de Yusuke et de s’esclaffer à la suite. Le brun lui lança un regard des plus noirs, trouvant ça vraiment ridicule. Il avait dut tomber sur un établissement où les gens ne pensent qu’à leur propre personne et où tous les étudiantes sont nombrilistes à l’extrême. Tous ? Il faut croire que non car il sursauta à la question d’un étudiant qui se trouvait devant lui et qu’il n’avait même pas vu. Il secoua un peu la tête, voyant un peu flou et se recula de deux voir trois pas de lui pour mieux le distinguer. Il était un peu plus grand que lui, pas mal dans son genre, un peu maigrichon mais très mignon … Bien qu’il semble pourtant être du genre à minimiser ses rencontres. Mais voilà que, trop occuper à regarder son interlocuteur, il en avait totalement oublié de lui répondre mais ça il ne l’avait même pas remarqué et adressa un franc sourire au brun devant lui, ne comprenant pas tellement ce qu’il attendait à rester comme ça devant lui. Oui Yusuke est parfois un peu simple d’esprit mais il ne faut pas rester attacher à se détail car même avec ça il peut être de bonne compagnie, quoique un peu trop bavard pour certain.

    Ce n’est qu’après quelques secondes qu’il se rappela de la question de son vis-à-vis et ouvrit ses yeux plus grands, comme les yeux d’un dessin en exagérer mais avec la même stupeur au fond des prunelles et s’en suivit une réaction qui montrait bien qu’il était déstabilisé plus qu’il ne le faudrait. Il regarda un peu partout, le regard un peu fuyant. Certes il n’avait aucune raison pour agir de la sorte mais il était gêné et désolé à la fois, et suite à ça se frotta nerveusement le derrière de la tête en baissant un peu la tête et prit la parole avec une voix peu déterminée, ce qui ne ressemblait pourtant pas à l’individu en question.

    « Ha … euh … je … je euh … eto … je veux bien »

    Mais Yusuke se reprit bien vite et un autre sourire, du même genre que précédemment, reprit place sur ses lèvres et il présenta sa main en face de lui destiné à ce brun. Il accompagna son geste d’un « Miura … Miura Yusuke ! » comme si c’était une fierté nationale de se nommer de la sorte. Mais il n’en avait pas honte et oui, il était fier d’être lui. Il ne voyait pas en quoi c’était un problème d’être toujours souriant et bout en train et il préférait être comme ça plutôt que de prétendre être heureux en restant seul et éloigné de tout. Mais là n’était pas la principale chose qui se trouvait dans son esprit, non. Le brun avait la fâcheuse habitude de s’arrêter sur des détails, et là le détail en question se trouvait être la sucette qui était dans la bouche de l’étudiant. Son côté gourmand avait reprit le dessus et il avait préférer écouter son ventre plutôt que la petit voix dans sa tête qui se nomme conscience. Il regardait le bâton de cette sucrerie avec une envie énorme, elle avait l’air si bonne cette petite sucette. Il était totalement plongé dans ses pensées, à essayer de savoir quel goût elle avait et toute sorte de question idiote dans le même genre. Cependant, à penser comme ça il n’entendait plus rien autour de lui ; ni le brouhaha des étudiants qui se dépêchaient plus ou moins pour aller manger ni même son vis-à-vis si il avait put dire quelque chose. Rien de chez rien.

    Après quelques temps, il finit par sortir de cet état et se rendit compte de l’air complètement ridicule qui pouvait être affiché sur son visage. Il en rosit même de honte, il comprenait mieux pourquoi personne n’était venu à son aide, les gens ici ne devaient par vivre dans le même monde que lui, il était peut être trop niais, trop joyeux ou bien trop attentionné pour eux … Peu importe de toute manière, il y avait un élève, un seul certes mais un quand même, qui avait bien voulu l’aider et au lieu d’avoir l’air motivé il se contentait de regarder bêtement un bâton de sucette. Quel enjouement ! Il s’excusa auprès du brun et finit par poser son sac qui avait été emmené plus loin grâce au pied d’un abruti de passage. Dans un soupire de désespoir il parti le récupérer et ramassa ses quelques cahiers qui en était sortis. Il fallait peut être pensé à fermer son sac aussi, ça devrait sembler logique pour tout le monde mais il faut croire que Miura n’était pas tout le monde.

    Après l’avoir ramassé, il ferma son sac, cette fois, et le mit sur son dos à la va vite et revint vers l’autre étudiant. Avec un air quelque peu dépité il lui posa une question qui pouvait sembler idiote mais étant nouveau il ne savait pas vraiment à quoi s’attendre ici bien qu’il en avait eut un petit aperçu ce matin.

    « Ils sont tous comme ça ou bien il n’y en a que quelques uns qui sont contaminés ? »
Revenir en haut Aller en bas
Arimura Ryutaro
† tsune
Arimura Ryutaro

Age : 27
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Situation : en couple.

Date d'inscription : 13/12/2008
Nombre de messages : 140

» More ?
» Relations:
+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty
MessageSujet: Re: + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]   + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] EmptyLun 24 Aoû - 15:57

    Ryutaro ne fit pas attention au jeune imbécile qui venait s'amuser à shooter dans le sac du nouvel arrivant. Il y avait vraiment des cas dans cet établissement. Entre ces brutes qui s'amusaient à faire le mal autour d'eux puis les élèves qui voulaient leur ressemblaient, le calme n'était pas près d'être présent à Hakujoo. Le jeune homme que Ryutaro avait abordé susauta à la question du brun. Ce dernier ne comprit pas pourquoi mais le jeune inconnu fit quelques pas en arrière quand il remarqua sa présence. Quel état l'intéret de faire quelques pas à reculon et de le regarder avec cet air béhat ? Pendant quelques instant, Ryutaro se demanda si il n'était pas tombé sur un imbécile mais après tout, si il était nouveau il était peut-être normal qu'il soit un peu désorienté. Mais à ce point . . . Enfin bon.

    Le nouvel élève adressa un grand sourire à son interlocuteur et ouvrit ensuite de gros yeux comme si il avait un extra-terrestre en guise de vis-à-vis. Toujours occupé à déguster sa sucette, Ryutaro ne fit pas tellement attention aux drôle d'expressions de sa nouvelle rencontre. L'individu se mit alors à regarder partout avec un air gêné. Ryutaro que se trouvait bizarre . . . Il n'avait plus l'impression d'être si fou que ça finalement. Mais il pensait bien que cet élève n'était pas passé par un hôpital psychiatrique comme lui. Mais là n'est pas la question, ne nous embêtons pas avec ces mauvais souvenirs. Finalement, le jeune homme répondit sur un ton hésitant et peu sûr de lui. Il accepta l'aide de son vis-à-vis avec une voix fuyarde mais sans plus attendre, il reprit son grand sourire d'un seul coup et leva la main en direction de Ryutaro. Il se présenta en tant que Miura Yusuke. Le brun regarda la main de son vis-à-vis, se demandant ce qu'il pouvait bien attendre de lui.

    « Arimura Ryutaro. »

    Répondit-il sur un ton neutre mais pas loin de l'enfantin. Aussitôt dit, le brun remarqua l'attention que portait sa nouvelle rencontre sur sa sucette. On aurait bien dit qu'il n'avait qu'une envie c'était de la manger lui aussi. Mais Ryu' ne l'aurait jamais laisser faire. Il n'a jamais aimé qu'on lui retire sa nourriture de la bouche et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. Finalement, le prénommé Yusuke s'excusa de son regard béhat puis partit ramasser son sac qui avait attérit un peu plus loins. Le brun le regarda fait le tri dans ses cahiers qui étaient tous éparpillés sur le sol.

    Une fois son petit manège terminé, Yusuke revint vers son interlocuteur, son sac sur le dos et un air dépité sur le visage. Quandil fut revenu il posa une question singulière à Ryutaro. Il lui demande si les élèevs étaient tous comme ça ou si il y en avait seulement quelques uns. Ryutaro souria à sa question puis retira sa sucette de sa bouche quelques instants afin de lui répondre du mieux possible.

    « Tu sais, à Hakujoo personne n'est spécialement sociable. Tu devras t'y habituer mais ici ce n'est pas un établissement comme les autres et je l'ai appris à mes dépents. »

    Sur ses mots, Ryutaro regarda Yusuke avec un air simplet mais qui ne tombait pas dans le ridicule. Il remit sa sucette dans sa bouche et avança, pensant bien que le jeune homme le suivrait même si il ne le lui avait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty
MessageSujet: Re: + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]   + Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
+ Personne, personne et personne [ Pv Arimura Ryutaro ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakujoo :: 

[ せってい ・ Forum ]

 :: » Corbeille :: • Sujets Abandonnés
-
Sauter vers: