Hakujoo



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Lun 25 Mai - 2:49

Une limousine noire déposa l'héritier Michaelis devant l'Université Hakujoo, et le chauffeur confia les valises du jeune lord à un employé de l'établissement, lui indiquant que son jeune maitre avait reçu la chambre numéro dix. On lui ouvrit la porte, et Nao sortit d'abord sa canne vestimentaire en bois massif ornée d'une tête de chien en argent, avant de poser un pied dehors suivit du reste. L'étui de son violon fétiche dans l'autre main, et il se dirigea vers la double porte du hall d'entrée.
Le hall était lumineux, et spacieux. Le son de sa canne frappant le sol brillant résonnait dans toute l'entrée, mais c'était tout. Pas un chien, personne ; le hall était vide. Ils devaient surement être en cours ou dehors, à cette heure ci. Le jeune lord décida donc de se poser quelque part, en attendant qu'un membre du personnel vienne le chercher, ou de croiser un élève. Il espérait seulement ne pas tomber sur une pimbêche ou un fils a papa. M'enfin, il préférait encore ça plutôt qu'un riche pas louche, ceux du genre que son père partait chasser la nuit. Même s'il pensait qu'il ne pourrait pas les éviter longtemps...
Perdu dans ses pensées, le jeune Michaelis caressait rêveusement son étui à violon, avant de décider de s'occuper un peu. Après tout, à la sonnerie des cours, quelqu'un passerait à coup sur! Il ouvrit son étui, caressa les cordes de son violon bleu, un bleu aussi profond que celui de ses yeux. Il hésita quelques secondes, regarda autour de lui, et ne vit personne. Alors, il prit son archet, posa son violon sur son épaule, y reposa sa joue, et ferma les yeux. Il décida de jouer ce morceau qu'il aimait tant, celui qui le prenait aux tripes, le Violon Concerto en D, de Tchaikovski. Il aimait encore plus ce morceau depuis que Timothée lui avait avoué qu'il le trouvait magnifique quand il le jouait, quand il mettait toute sa passion dedans.
Le morceau débutait doucement, lentement, et commençait à monter un peu, exprimant une certaine tristesse fade, tel un deuil. Comme une longue plainte lancinante. Tout ce que son cœur n'avait jamais pu faire exploser... Il ferma ensuite les yeux lorsqu'il entama sa partie favorite, la connaissant par cœur tant il l'avait jouée, tant il avait travaillé dessus. Une boule se forma dans sa gorge, la partie du morceau étant la plus triste et désespérée. Il marqua une pause quelques secondes après, et comptait reprendre le morceau lorsqu'il entendit des bruits de pas qui se dirigeaient vers le hall. Au début, il cru voir une fille, de profil. Mais il du reconnaitre que pour une fille, ses bras étaient bien masculins, ainsi que les traits de son visage.
Il se souvint qu'au Japon, les gens s'inclinaient lorsqu'il rencontraient quelqu'un. Aussi, il baissa les bras, et lorsque le garçon fut assez proche, il inclina poliment la tête avant de le fixer droit dans les yeux. Après tout, même s'il pouvait bien être riche, lui aussi il l'était. De plus, il était noble, alors... Et comme tout bon noble, il était bien élevé.



"... Bonjour. Je... Je m'appelle Nao Michaelis, je viens d'Angleterre et je suis nouveau ici, alors.... Je ne sais pas où se trouvent les chambres. Peux-tu m'aider?"


Ah, ce que c'était rare pour lui de parler autant, depuis deux ans. Nao rangea son violon dans son étui en attendant une réponse.


[HS: Mdr, ça fait à peine "petit agneau égaré" mon post! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Akio
αdmin † kooshitsu
avatar

Age : 31
Orientation Sexuelle : Homosexuel.
Situation : Célibataire.

Date d'inscription : 02/12/2008
Nombre de messages : 659

» More ?
» Relations:
MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Mer 27 Mai - 21:20

Le mannequin avait presque oublier à quel point il était désagréable de dormir dans cette satanée université. À chaque fois, il avait l'impression d'être comme ses moutons qu'on forçait à cohabiter dans un espace bien trop petit. Peut-être que pour les gérants leurs chambres étaient immenses mais pour le jeune Takahashi elles étaient minuscules. Et « minuscules » n'était qu'un doux euphémisme comparé à ce qu'il pensait réellement de cet endroit. En plus ses « camarades de chambres » étaient des demeurés finis, heureusement qu'ils sont riches, sinon ils auraient très certainement fini clochards tellement leurs capacités mentales sont réduites. Ils se faisaient concurrences. Uruha mettait sur la compte de la malchance le fait qu'il se soit retrouvé dans la chambre aux boulets. Mais ce n'était pas pour le peu de fois où il voyait ses billes de clowns, après tout...

Comme il est de coutume pour le guitariste il s'était levé largement avant les autres de sa chambré après tout le monde appartiens à ceux qui se lève tôt. Et surtout c'était le seul moyen de ne pas rencontrer un ramassis de crétins piaillant joyeusement sur le nouveau joujou fort aimablement offert par leurs géniteurs. Il savait qu'il était également l'un de ses chanceux héritiers mais évitait de penser qu'il ressemblait peut-être à ses énergumènes joyeux et plein d'entrain à toute heure de la journée, un tel spectacle était à vomir.

Le blond s'était donc lavé dans l'immense salle de douche et s'était préparé calmement, sachant pertinemment que tout le monde dormait ici. Il avait opté pour la simplicité aujourd'hui : santiags, jeans et chemise blanche ouverte légèrement sur son torse imberbe. Son éternelle croix gothique autour du cou. Il avait, comme à son habitude, entouré ses yeux de trait noir qui les approfondissait. Aujourd'hui il ne travaillait pas et c'était tant mieux.
Il se dirigea donc tranquillement en direction du hall d'entrée, cigarette au bec - bien qu'il était strictement interdit de fumer à l'intérieur de l'établissement. Il ne se rendit même pas compte de la présence de quelqu'un d'autre dans la pièce de toute façon, qu'en avait-il à faire des gosses de riches?

-... Bonjour. Je... Je m'appelle Nao Michaelis, je viens d'Angleterre et je suis nouveau ici, alors.... Je ne sais pas où se trouvent les chambres. Peux-tu m'aider?

Akio leva les yeux au ciel avant de se retourner et de faire face au jeune homme. Bizarrement ils avaient tous envie de l'aborder lorsqu'il approchait de ce hall? Était-il donc condamné à côtoyé des infirme tout au long de sa « scolarité »? Apparemment oui.
Il détailla longuement l'inconnu de haut en bas : un air de bourgeois/noble - normal ici - et un violon à la main. Le mannequin haussa un sourcil en découvrant l'instrument : au moins il savait faire quelque chose d'utile contrairement aux occupants de sa chambre.
En soupirant de lassitude il lui répondit :

-Tu vois le panneau d'affichage là bas? Ben c'est très pratique si tu sais lire...

Il le regarda une nouvelle fois de haut en bas en se demandant s'il savait effectivement ou non lire.

[ Hs : Ouh un roman!xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hakujoo.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Mer 27 Mai - 22:46

... Imposant. C'était le mot. Ce jeune homme était terriblement imposant. Mais ça, il en avait l'habitude... Et il savait comment réagir, enfin, il avait sa manière à lui de réagir devant ces gens qui le dévisageaient. Il ne baissa pas les yeux, ni ne cligna une seule fois des paupières, gardant son regard encré dans celui du jeune inconnu.


-Tu vois le panneau d'affichage là bas? Ben c'est très pratique si tu sais lire...


Il tourna la tête rapidement vers le dit panneau, et reposa ses yeux sur ceux du garçon. Puis, il lui adressa une courbette polie, avant de lui répondre d'une voix soumise et calme qu'il ne savait même pas lui-même si elle était arrogante ou non, sans le vouloir. Il avait tellement l'habitude de répondre comme ça que parfois, ça pouvait lui échapper...



"Oh, très bien... Merci, en tout cas."


Puis, il se dirigea vers le panneau d'indications sans un regard de plus pour son "sauveur", n'estimant pas qu'il mérite plus, en vue de la façon dont il l'avait aidé lui. Soumis il l'était, idiot non, tout de même. Il était juste correctement hypocrite... Comme tout les riches bien éduqués, après tout. Et il savait doser, au moins.
Il arriva devant le panneau, et lut que les dortoirs se trouvaient dans le bâtiment quatre. Il lut aussi qu'il était interdit de fumer, et se retourna quelques secondes pour observer le jeune homme, transgressant vraisemblablement la dite-règle sans se poser aucun souci. Il aurait pu lui rappeler la règle, mais il ne voulait pas provoquer son interlocuteur plus qu'il ne l'avait fait déjà pour en plus s'attirer des ennuis dès son premier jour. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était vite pouvoir s'enfermer dans sa chambre en attendant que la journée passe, et faire de même pour le reste de l'année. Du moment qu'il pouvait pratiquer le violon ... Et oublier tout le reste. Au moins le temps de quelques petites années... Avant de commencer à travailler. Mais après tout, il pouvait bien s'amuser un tout petit peu non? S'échauffer, dirons nous. Un petit sourire malicieux étira ses lèvres de chérubin avant qu'il ne se retourne, posant son étui sur son épaule, pour se diriger vers la sortie. Il passa devant le jeune homme, s'arrêta devant lui, et redressa le regard vers le sien. Faut dire qu'il était vachement grand, par rapport à lui, même si ça ne l'impressionnait pas plus que ça. Il arqua un sourcil moqueur, et dit :



"La prochaine fois, pense à être un peu plus aimable, je ne pense pas que c'est ça qui te tuera..."


Un dernier regard sur la cigarette du jeune homme pour accentuer ses dires, et il s'éloignait, d'un pas non pas trop rapide ou cas où le grand blond voudrait rétorquer quelque chose. Enfin, s'il trouvait quelque chose pour se justifier.


[Ouh ça balance sec! xD]


Dernière édition par Michaelis Nao le Mar 2 Juin - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Akio
αdmin † kooshitsu
avatar

Age : 31
Orientation Sexuelle : Homosexuel.
Situation : Célibataire.

Date d'inscription : 02/12/2008
Nombre de messages : 659

» More ?
» Relations:
MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Lun 1 Juin - 19:41

Uruha continuait de fumer tranquillement son cylindre de nicotine pendant que l'analphabète supposé face à lui regardait le panneau d'affiche désigné par le mannequin. Comme s'il n'était pas assez gros pour qu'il ne le voit... ils étaient censés être riches pas complètement stupides.
Toujours est-il que monsieur le british lui fit une courbette pour le remercie. Interloqué, Akio haussa un sourcil : c'était quoi ça? Certes, il était admirablement bien élevé.. mais pour un homme d'une autre époque. On était un XXIème siècle là, les courbettes c'était largement dépassé. Même si, au Japon, ils étaient réputé pour s'incliner en signe de politesse... Mais un mec aussi bourgeois avait quatre-vingt quinze pourcent de chance de finir la tête dans les toilettes avant la fin du semestre. Surtout dans cette école. Akio n'avait pas sympathiser avec beaucoup de personnes - la solitude lui semblait être une bien meilleure idée - mais il en savait assez sur l'école pour dire que la réputation qu'elle avait en dehors de ces grilles était loin d'être la bonne. Ici se fréquentait dealers, bagarreurs et prostitués - comme lui. Enfin bref, ce n'était pas vraiment l'endroit rêvé pour un Anglais aux manières d'un prince gâté.
Déviant le regard il remarqua ce qui s'apparentait à une canne posée non loin de son vis-à-vis. De mieux en mieux... Finalement il aurait de la chance si son seul supplice était de finir la tête dans les wc.
Par un minimum de politesse, et n'étant pas d'humeur à choquer l'Analphabète, Akio bougonna un bref « mais y'a pas de quoi » qui sonnait atrocement faux sortant de ses lèvres à lui.
Alors qu'il s'apprêtait à partir, la voix du seul occupant de la salle à part lui se fit entendre une nouvelle fois entendre.

-La prochaine fois, pense à être un peu plus aimable, je ne pense pas que c'est ça qui te tuera...

Se retournant lentement pour faire face à l'« autre », le mannequin fit la navette avec ses yeux entre le nouveau et sa sainte cigarette, avant de détailler - de haut en bas - du regard son vis-à-vis. C'est qu'il ne se prenant pour n'importe qui, le petit. Se ridiculiser en n'ayant pas remarquer la présence d'un panneau d'affichage faisant la taille d'un demi pan de mur ne lui avait pas suffit? Il fallait en plus qu'il joue au monsieur je-sais-tout porté à fond sur la science?
Avec un soupire exaspéré Uruha daigna tout de même lui répondre (que de gentilles.)

-Je suis aimable avec les gens doté d'assez d'intelligence pour ne pas poser des questions stupides à un étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hakujoo.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Mar 2 Juin - 1:01

-Je suis aimable avec les gens doté d'assez d'intelligence pour ne pas poser des questions stupides à un étranger.


Michaelis esquissa un sourire en coin avant de se pencher pour prendre sa canne posée sur le banc où il s'était assis, la posant au sol avec un léger "tac". Son pouce effleura légèrement la tête de chien en argent massif, ce cadeau familial. Le chien de la reine.... Celui qui chassait les chiens galeux. Un peu comme celui qui se tenait derrière lui, s'il n'avait pas eu ce petit côté ... efféminé. C'était plutôt une chienne dans son cas, quoi que. Il n'avait aucune preuve qu'il soit de la catégorie inférieure, pour l'instant. Il fit quelques pas pour revenir vers son interlocuteur, histoire de pouvoir le fixer dans les yeux, et lui répondit avec une pointe d'ironie :



- C'est sur que tu dois préférer... les personnes qui ne posent pas de questions du tout....


Il baissa le regard puis lui tourna le dos, sans attendre une réponse quelconque. Il voulait vite se réfugier dans sa chambre, car une soudaine envie de Chopin venait de le prendre. Lui et le violon, c'était tellement... passionnel. Et il avait laissé ses partitions dans ses valises, alors... En espérant qu'il puisse jouer seul, il ne voulait vraiment pas être dérangé par des "camarades de chambrée"... Sinon il devrait sortir et trouver un endroit calme, comme peut-être les salles de musique vides, pourquoi pas. Même si il ne savait pas encore où elles étaient précisément.... Pfff. Stupide école. Stupides élèves.


- Hmmm, j'imagine que tu ne sais pas... où sont les salles de musique, si? ...Non parce que ça m'étonnerait franchement... que tu t'intéresses à ça...


Ahh, ce qu'il détestait avoir à parler autant! Ce qu'il détestait déjà être ici! Vite vite, qu'il puisse s'enfuir!
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Akio
αdmin † kooshitsu
avatar

Age : 31
Orientation Sexuelle : Homosexuel.
Situation : Célibataire.

Date d'inscription : 02/12/2008
Nombre de messages : 659

» More ?
» Relations:
MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   Mer 3 Juin - 21:00

L'inconnu prit justement en main la canne objet des réflexions d'Akio quelques instant auparavant. Effectivement, pour un jeune du vingtaine d'année, ça faisait tâche. C'eût été quelqu'un avec des difficultés à marcher, encore, mais ça ne semblait pas être le cas de celui-ci.
En tout cas, le guitariste fut ravis de voir le jeune homme revenir vers lui. En^faîte ce comportement de petit intellectuel sur de lui l'amusait beaucoup.

- C'est sur que tu dois préférer... les personnes qui ne posent pas de questions du tout....

Uruha un « ah ben ça c'est sur.. » en réponse à la phrase du petit bourgeois. Quoi de mieux que le silence après tout? Surtout venant de la part d'une personne comme lui... Qui avait préféré jouer de son instrument dans le hall d'entrée d'une grande école plutôt que de se donner la peine d'ouvrir ses yeux pour regarder s'il n'y avait pas un endroit spécifique pour guider les élèves. Ce n'était pourtant pas très difficile...Heureusement qu'il venait à l'école ici d'ailleurs, il semblait avoir besoin de se mettre un peu de plomb dans la cervelle.
Apparemment décider à ne pas en rester là, il rouvrit la bouche pour parler demandant où se trouvait les salles de musiques avant de sentir obliger de préciser qu'il doutait que c'était quelque chose qui intéresse le mannequin. C'était ce qu'on appelle : tendre le bâton pour se faire battre. Comment était-il possible d'être aussi sur de soi et en même temps se tromper d'autant?

-Je suis vraiment navré de te décevoir mais je fait partis de la section musique. Tu prend le couloir là bas, il le désigna d'un geste du menton, et tu trouvera une pancarte avec écrit "musique", s'il avait appris à lire d'ici là..., tu suis la flèche.

Uruha lui fit un grand sourire comme s'il parlait à un enfant complètement débil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hakujoo.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.   

Revenir en haut Aller en bas
 
~Tchaikovski~ Violin Concerto in D, Opening.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre Opening One Piece préféré !
» Bouddha va s'animer
» Vos génériques ou Opening préférés !
» La mousse absorbante
» Opening et Ending de Code Geass.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakujoo :: 

[ せってい ・ Forum ]

 :: » Corbeille :: • Fiches Supprimées
-
Sauter vers: