Hakujoo



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Nuit de Noce [Aki].

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Nuit de Noce [Aki]. Empty
MessageSujet: Nuit de Noce [Aki].   Nuit de Noce [Aki]. EmptyVen 10 Avr - 23:40

Sans vraiment comprendre comment tout c’était enchainé, Haru avait suivit Hideki qui l’avait entrainé dans les rues, quittant précipitamment le restaurant dans lequel ils se trouvaient quelques instants encore auparavant. Marchant à un rythme effréné, il ne fit même pas attention aux choses qui l’entouraient, son esprit n’arrivant pas à se fixer sur autre chose que la main de son compagnon enlacé dans la sienne et sur la promesse de la nuit magnifique qu’ils allaient passer ensemble. Il se contentait de le suivre docilement, pensant à quel point celui-ci le rendait fou, chacun de ces pas faisant monter en lui un mélange d’impatience et d’excitation. Sans même regarder ou ils se dirigeaient tandis qu’il se laissait entrainer par Aki, il passa tout son temps à le dévorer des yeux, hypnotisé par sa beauté comme ci il le voyait pour la première fois… Il ne se rendit donc pas vraiment compte qu’ils s’engouffraient dans le hall d’un grand hôtel et n’arriva même pas à se concentrer assez pour comprendre le sens des mots que son amant disait à la réceptionniste. La seule chose qu’il attendait, c’était de pouvoir se jeter sur Hideki sauvagement et le chemin qu’ils parcouraient à présent dans les couloirs de l’hôtel semblait être le plus long qu’il n’avait jamais connu. Soupirant d’impatience tandis que son amant tournait la clé dans la porte, il alla se placer derrière lui et le poussa dans la chambre à la seconde même ou elle fut ouverte, ne prenant pas le temps d’allumer la lumière et plaquant Hideki contre la porte qu’il venait de refermer sans ménagement derrière lui. Collant ces lèvres contre celles du jeune homme dans un baiser brulant de passion, il laissa ces mains parcourir frénétiquement le corps de celui-ci, par-dessus ces vêtements tout d’abord, puis sous son haut, laissant ces mains froide glisser sur la peau chaude de son amant. Ils venaient à peine d’arriver mais déjà, sa respiration était saccadée et la température de la pièce ne cessait d’augmenter au fil des secondes. Il lui sembla que jamais encore il n’avait eu autant envie d’Hideki et il avait un mal fou à s’empêcher de lui arracher ces habits. La promesse d’amour éternelle qu’ils s’étaient fait l’un à l’autre plus tôt dans la soirée ne cessait de lui revenir en tête et son cœur semblait sur le point d’exploser. Manquant de souffle, il décolla ces lèvres de celles d’Hideki pour reprendre sa respiration et plongea son regard dans les yeux du jeune homme. A cet instant, il se mit à repenser à tout ce qu’ils avaient vécu jusqu’ici, leur rencontre, leur première fois mais aussi à de mauvais instants, la soirée au club d’hôtes, l’hôpital, la tentative de suicide d’Aki… Tout lui revenait en tête et il se rendit compte que même en ayant vécu tant de choses, ils se connaissaient depuis peu de temps… Comment en était il arrivé à devenir fou d’Hideki à ce point là ? Il ne le savait pas mais alors qu’il continuait de contempler le visage de celui-ci, il sut qu’il ne regrettait rien. Sans plus attendre, il retourna embrasser son amant, murmurant des « je t’aime » emplit de désir entre chaque baiser et s’affairant à enlever les habits de son compagnon qu’il trouvait de plus en plus gênant. Il avait envie de lui plus que jamais, de sentir son odeur, d’entendre le son de sa voix gémissant et de gouter à chaque centimètre de sa peau et il acheva donc d’arracher Hideki à sa chemise, laissant à ces mains le soin de redécouvrir chaque parcelle de la peau de son torse. Ce contact était des plus agréable, et Haru aurait pu passer des heures à caresser encore et encore la peau si douce de son amant si il n’avait pas eu un besoin si pressant d’aller encore plus loin. Descendant lentement sa main vers le pantalon d’Hideki, il commença à le déboutonner mais s’arrêta avant de l’avoir totalement enlevé. Reculant son visage de quelques centimètres de celui d’Hideki, il se sentit soudain étrange et sut exactement pourquoi… La conversation qu’ils avaient eue plus tôt dans la soirée sur la famille ne cessait de tourmenter Haru qui se demanda comment il avait fait pour ne pas penser à ces parents jusqu’ici, comment il avait pu oublier le fait que ceux-ci n’accepteraient surement pas aussi facilement le fait qu’il soit en couple avec un homme ? Il l’ignorait, l’amour lui avait peut être tout simplement fait oublié que le fait qu’ils soient tout les deux des hommes pouvait déranger pas mal de monde, mais le problème n’était pas là. Il se fichait de ce qui pourrait se passer, de se mettre à dos toute sa famille s’il le fallait mais il voulait être sûr qu’Hideki serait toujours là pour lui, quoi qu’il arrive… Besoin d’être rassuré et de s’entendre dire que même si il en venait à être rejeté par ces parents, il ne se retrouverait jamais seul…

- Mon amour, dis moi encore une fois que tu m’aimes et promets-moi que tu ne me laisseras jamais, que quoi qu’il arrive tu seras toujours là. Avant je n’avais besoin de personne, mais maintenant que tu es là je ne supporterais pas de me retrouver seul une nouvelle fois…


Ce n’était peut être pas très logique de soudain parler comme ça alors que quelques secondes auparavant il était en train de se jeter sur Hideki, mais ce besoin qu’il avait d’être rassuré était bien trop fort et il c’était senti obligé de parler avant de continuer. Continuant de fixer Aki, il alla caresser avec tendresse la peau délicate de son visage tandis que son autre main redescendait caresser celle de son torse du bout des doigts.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Nuit de Noce [Aki]. Empty
MessageSujet: Re: Nuit de Noce [Aki].   Nuit de Noce [Aki]. EmptyVen 17 Avr - 10:46

    Petit à petit ils avançaient dans les rues et Hideki ne cessait de serrer d'avantage la main de son amant, peut être par peur de le perdre si il la lâchait. Enfin ils arrivèrent à l'hôtel et le jeune hôte demanda une chambre. Ils montèrent ensemble rapidement et Aki finit par ouvrir la porte. Il n'eut pas le temps de faire autre chose car Haru le poussa à l'intérieur de la chambre et le plaqua contre la porte à présent refermée derrière eux. Il sentait que son partenaire était réellement excité et ce n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Hideki savoura alors les lèvres chaudes et humides du jeune voleur contre les siennes et frissonna sous ses douces caresses comme si c'était la première fois qu'il le touchait. Haru avait les mains froides et il les sentit lorsqu'il passa sous ses vêtements mais elles se réchauffèrent bien vite tant le corps de l'hôte était brulant. Aki laissa faire son amant, il plongea son regard dans le sien, écouta attentivement ces je t'aime. Ce soir il voulait absolument lui faire le plus de bien possible. Malgré sa position habituelle de dominant, il acceptait sans hésitation d'être le dominé. De toutes façons, l'idée de sentir le sexe de son amant en lui l'excitait au plus au point et contrairement à ses habitudes, il devint doux et fragile à cette idée. Avant qu'il n'est eu le temps de faire quoi que ce soit, Haru retira sa chemise laissant le torse du jeune homme, nu et tellement désirable. Alors que Haru commença a descendre vers son entre jambes, il s'arrêta et Hideki compris qu'il y avait un problème car jamais auparavant il n'avait stoppé des caresses. Il écouta alors la réplique qu'il attendait, et lui répondit d'une voie douce et avec des yeux remplient d'amour.

    " - Je t'aime Haru. Je t'aime plus que n'importe qui, n'importe quoi au monde. Tu es le seul, mon unique, ma vie, mon cœur et jamais je ne te laisserais. Jamais je ne le ferais simplement car il m'est impossible d'imaginer une vie où tu n'existes pas. "

    Sa voix était faible, telle un murmure et il passa sa main dans les cheveux de Haru tout en gardant son regard encré dans le sien. Puis Hideki finit par le serrer dans ses bras, laissant son torse nue frotter la chemise du jeune voleur. Il voulait simplement lui montrer tout son amour à travers cette étreinte. Il n'y avait aucun doute là dessus, Hideki était fou amoureux de Haru et il ne comptait pas le laisser filer comme ça, jamais. Cette idée le brisait plus qu'autre chose. Puis le jeune hôte recula et alla s'adosser violemment contre la porte. Son regard devint séducteur et il resta plongé dans les yeux de Haru. Puis une de ses mains vient se poser au niveau de son cœur et l'autre près de son entre jambe. Il jouait un jeune homme fragile et désirable car à cet instant il n'avait qu'une envie, que Haru lui fasse l'amour et il ne se priva pas de le lui dire.

    " - Je t'en prie, fais moi l'amour. "

    Aki était décidément le roi pour exciter les autres. Il savait qu'il venait de sauter du coq à l'âne mais il ne voulait plus que son amant se fasse mal à penser des choses qui n'arriverait jamais. Alors il continua ainsi de l'exciter en se caressant lui même et en poussant de légers gémissements.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit de Noce [Aki].
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakujoo :: 

[ せってい ・ Forum ]

 :: » Corbeille :: • Sujets Abandonnés
-
Sauter vers: