Hakujoo



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 » Une surprise en prévision

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyJeu 12 Mar - 14:11

    Hideki était rentré au dortoir pour se laver et s'habiller correctement. Il faut dire que la blouse d'hôpital ou les vêtements tâchés de sang, ce n'était pas les plus belles choses qu'il pouvait porter. A présent il avait un pantalon noir avec une ceinture et une paire de chaussures noire, une chemise blanche qui lui allait à merveille avec les manches remontées et une cravate noire déserrée comme il a l'habitude d'en porter. Ses cheveux étaient bien coiffés dans son style et un maquillage sombre était sur son visage. Pour finir il portait quelques bijoux mais pas trop. Il entra donc dans le restaurant dans lequel il avait réservé précédemment. Tellement tard qu'il avait faillit ne plus avoir de places, il se serait retrouvé bien bête face à Haru sans dîner à lui proposer. Et puis la cafétéria de l'université, trop peu pour lui. Ce soir il voulait un restaurant luxueux et digne de son amant, et c'était le cas. En effet la grandeur de l'établissement dans lequel il venait de pénétrer était impressionnante et les serveurs étaient tous très classes. Ici le client était roi sans aucun doute.

    " - Bonjour monsieur. Aviez vous réservé ?
    - Oui au nom de Mr. Ueno.
    - En effet. Veuillez me suivre s'il vous plait. "

    Hideki s'exécuta tout simplement pour finir par arriver à une table pour deux assez grandes, tellement bien qu'on pouvait y manger à quatre. Il prit place et précisa au serveur qu'il attendait quelqu'un. C'était un peu bête comme remarque si on tenait compte qu'il avait pris une table pour deux et que actuellement il était seul, mais il préférait le dire. Lorsque le serveur quitta sa table, il se perdit dans ses pensées. Il avait préparé quelque chose pour Haru mais il avait tout de même peur de sa réaction, peur que cela ne lui plaise pas. Qu'était ce ? C'est un secret évidemment et Aki s'était bien gardé d'en parler au jeune voleur. Cela faisait un certain temps qu'il y pensait, depuis qu'il lui avait donné la montre pendentif de se mère à vrai dire mais il n'y avait jamais plus réfléchis. Après l'incident de l'hôpital, il était plus que sur de son choix, il ne voulait plus prendre le risque de perdre Haru. Aki alluma une cigarette tout en restant dans ses pensées et en attendant l'homme de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyJeu 12 Mar - 15:25

Il n’était pas très tard lorsqu’Haru arriva enfin au restaurant après avoir bataillé à peu près deux heures avec les affaires en boules qui se trouvaient un peu partout dans leur dortoir, cherchant des vêtements propre et présentable en ayant l’impression qu’il n’en trouverait jamais.
Lorsqu’il était passé dans la chambre qu’il partageait avec Hideki, celui-ci n’était pas là et Haru ne cessait de se demander ce que le jeune homme avait bien pu faire de sa journée, se posant milles et unes questions auxquelles il ne trouvait pas de réponse. Regardant dans chaque recoin de la pièce comme ci il avait s’agit d’un lieu de fouille archéologique, Haru totalement désespéré avait tout de même fini par trouver des habits propres au fond de son sac et les avait enfilés avec un profond soupir de soulagement. Il fallait vraiment qu’il se décide à faire laver son linge, sinon il finirait par devoir se balader nu un peu partout et ce ne serait certainement pas au gout d’Hideki ! Une fois l’épreuve de la chambre passée, il avait pris un taxi, beaucoup trop fainéant pour marcher et était finalement arrivé au lieu de rendez vous, endroit qu’il ne connaissait que de nom étant donné qu’il n’était tout simplement jamais allé y faire un tour. A peine eut il mit un pied dans le restaurant que déjà, un serveur se précipitait vers lui pour lui demander si il était la personne attendue par « Mr Ueno ». Perplexe, Haru failli presque dire non tant il n’avait pas l’habitude d’entendre celui-ci appelé par son nom de famille avant de soudain comprendre. Se traitant intérieurement d’idiot, il suivit le serveur, regardant tout autour de lui le restaurant qui était très beau et luxueux. C’était peut être la première fois de sa vie qu’il venait dans un endroit pareil avec la seule motivation d’y passer un bon moment et de manger, trouvant d’habitude beaucoup plus intéressant d’aller déplumer les clients richissime que l’on pouvait y trouver. Ce soir pourtant même le luxe de l’établissement n’arriva pas à lui faire penser à autre chose qu’à Hideki qui l’attendait déjà. Lui souriant lorsqu’il le vit assis à la table, Haru s’installa à son tour et déposa un léger baiser sur les lèvres de son amant en tachant de ne pas trop attirer l’attention sur eux. Répondant rapidement au serveur qui leur demanda s’ils souhaitaient boire quelque chose pour commencer la soirée, Haru le regarda s’éloigner avant de se tourner à nouveau vers Aki.

- J’espère que t’as pas trop attendu, j’ai eu un mal fou à trouver des habits… Tu connais ma façon de prendre soin de mes affaires, j’ai failli piocher dans tes vêtements, tout les miens sont dans un état pitoyable…


Il lui fit un nouveau sourire et leva les yeux au ciel en repensant à la chambre, qui ressemblait plus à un champ de bataille qu’à un lieu de repos. C’était en parti sa faute, lui qui était bordélique comme pas deux n’avait jamais réussi à laisser une pièce en ordre plus de deux heures, et il fallait avouer que pratiquement toutes les affaires qui trainaient sur le sol étaient les siennes. Songeant avec horreur à l’état dans laquelle sa maison serait plus tard, Haru remua lentement la tête de gauche à droite pour s’enlever cette image catastrophique de la tête et retourna plonger son regard dans les yeux d’Hideki, heureux de pouvoir passer un moment seul et agréable avec lui.


[ HS: JE SAIS, j'ai mis milles ans à faire ce ptit post tout pourri mais c'pas d'ma faute hein xD c'est mon père qui arrête pas d'm'appeller pour que je l'aide et d'me déconcentrer O.o j'ai cru que j'allais le tuer mais j'ai finalement réussi à poster ALLELUHIA! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyJeu 12 Mar - 23:59

    Hideki sortit de ses pensées lorsqu'il aperçut la silhouette de son amant en face de lui puis ses lèvres contre les siennes. Depuis quand l'aimait il autant ? Il ne s'en souvenait plus tant il avait l'impression de lui appartenir depuis toujours. Son cœur battait au rythme de celui du jeune voleur et ses yeux ne souhaitaient voir que lui. C'était devenu une maladie presque et dieu sait combien il aimait être malade lorsque c'était par amour. Le voir ainsi souriant le confortait dans son choix. Puis la réplique de celui ci le tira de ses pensées et le fit rire. Il se calme et pris l'initiative de lui répondre.

    " - Rassure toi je viens d'arriver. Tu aurais pu prendre des vêtements à moi, j'avoue qu'ils te vont à merveille mon amour. "

    En effet il le trouvait atrocement beau comme à l'hôpital lorsqu'il portait sa veste. Le serveur revint vers eux afin de prendre la commande et c'est ce qu'ils firent. Puis Aki attendit quelques minutes, plongé dans ses pensées et finit par se lever en prenant sa chaise pour venir se positionner à côté du jeune voleur alors qu'il était en face précédemment. Le visage de l'hôte était totalement sérieux, plus que jamais. Il plongea son regard dans celui de son amant et pris sa main avec douceur. Puis de sa main libre il alla fouiller dans la poche intérieur de sa veste pour en ressortir une petite boite qu'il ouvrit pour finir par déclarer.

    " - Haru. Veux tu m'épouser ? "

    C'était tellement soudain mais très réfléchis. En effet la petite boîte contenait une bague en or, fine mais pas trop, ornée d'un seul diamant ce qui n'empêchait pas qu'elle valait une fortune. C'était donc ça la surprise ? Oui, il y pensait depuis longtemps et il ne voulait pas attendre plus longtemps. Bien sur le mariage homosexuel n'était pas vraiment autorisé mais ils pouvaient se pacser, cela avait le même effet au niveau de la loi. A présent Hideki voulait que l'état reconnaisse qu'il était officiellement avec Haru. Sans baisser son regard, Aki reprit.

    " - Je t'aime. Tu es l'homme de ma vie, mon cœur, mon oxygène et mon unique. Je souhaite que tu n'appartiennes qu'à moi et je ne veux être qu'à toi. Je veux m'endormir chaque soir en te serrant dans mes bras, fonder une famille à notre façon et comme on le voudra. Je veux pouvoir dire que tu es à moi et crier au monde entier que je n'aime que toi. C'est peut être précipité pour toi mais j'y ai réfléchis depuis longtemps et je suis certain de ne vouloir que toi ... "

    Voila un bien beau discours pour un homme qui a du mal à exprimer ses sentiments mais Haru l'avait changé depuis le temps et dans le bon sens. Et il n'allait pas s'arrêter là. Il était bien décidé à dire tout ce qu'il avait sur le cœur peut importe le monde autour d'eux posant leurs yeux sur eux. Il reprit donc sans laisser le temps à son amant de répondre.

    " - Mon amour tu m'a rendu fou, tu a ôté cette partie de moi qui était incapable d'aimer. Comme tu le sais, je n'ai jamais vraiment eu de famille, du moins plus dans mes souvenirs. Je veux vivre ce que je n'ai jamais vécu avec toi, je veux fonder une famille et un foyer heureux avec toi. "

    Hideki ignorait tout du passé de Haru, en effet il n'en avait jamais vraiment parlé mais cela allait bientôt arrivé étant donné la proposition qu'il venait de lui faire. Aki l'aimait du plus profond de son âme et il était certain de ne jamais aimer quelqu'un d'autre que lui mais il savait qu'une réponse négative était envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyVen 13 Mar - 12:06

Le fait de voir son amant souriant et en pleine forme fit un bien fou à Haru. Après ce qu’il c’était passé, il faisait bon d’être ainsi au calme avec celui qu’il aimait et surtout de voir que son état c’était considérablement améliorer ! Hideki était tout simplement beau à en mourir, comme toujours d’ailleurs et Haru se perdit à le contempler tandis que celui-ci répondait à sa précédente réplique, lui disant qu’il pouvait lui piquer des vêtements s’il le voulait et le complimentant sur le fait que ceux-ci lui allaient bien. Cette dernière remarque fit sourire le jeune voleur qui en rougit presque, trop heureux comme toujours de s’entendre complimenter par son amour. Profitant du silence qui suivit pour le dévorer du regard, Haru songea avec amusement que s’il continuait ainsi il finirait par se jeter sur Aki devant tout le monde car à peine venait il d’arriver que déjà il avait envie d’arracher les si beaux vêtements de son compagnon et les idées perverses qui ne cessaient de lui traverser l’esprit ne faisait rien pour calmer son envie… Pour ça, on ne pouvait cacher qu’Hideki l’avait perverti jusqu’au bout, lui faisant connaitre de tel sensations de plaisir qu’à présent le jeune homme ne pouvait plus s’en passer ! Hideki était comme sa drogue, et il était tout à fait plaisant de penser qu’il pouvait la consommer autant qu’il le voulait… Perdu dans ces pensées, le jeune homme passa commande au près du serveur d’un air absent, si bien qu’il ne se rendit pas vraiment compte du départ de celui-ci. En fait, la seule chose qui le tira de ces pensées fut le changement de place d’Hideki qui prenant sa chaise vint s’asseoir aux cotés de Haru en le regardant de façon si sérieuse que celui-ci crut qu’il allait lui dire quelque chose de grave. Fronçant les sourcils, il sentit que l’hôte posait une main sur la sienne et l’observa tandis qu’il sortait une petite boite de la poche intérieur de sa veste. Qu’était il donc en train de faire ? Haru n’en avait aucune idée et il ne comprit pas non plus lorsqu’Hideki ouvrit la boite, dévoilant une magnifique bague en or sertie d’un diamant que le jeune voleur fixa un instant sans vraiment comprendre pourquoi son cœur c’était mit à battre si fort dans sa poitrine…

" - Haru. Veux tu m'épouser ? "


Les bruits dans la salle n’avaient pas cessé mais Haru ne les entendit plus, le seul son restant présent étant celui de son cœur s’emballant plus fort que ça ne lui était encore jamais arrivé… La phrase d’Hideki résonnait à ces oreilles et il se sentit trembler malgré lui alors qu’il plongeait son regard dans les yeux de son amant, se demandant s’il n’était tout simplement pas en train de délirer. Immobile, il ne chercha même pas à parler, sachant pertinemment que quoi qu’il fasse aucun son ne sortirait de sa bouche. Le monde autours de lui semblait comme disparu et seul le visage de son compagnon demeurait clair tandis qu’il reprenait la parole.

" - Je t'aime. Tu es l'homme de ma vie, mon cœur, mon oxygène et mon unique. Je souhaite que tu n'appartiennes qu'à moi et je ne veux être qu'à toi. Je veux m'endormir chaque soir en te serrant dans mes bras, fonder une famille à notre façon et comme on le voudra. Je veux pouvoir dire que tu es à moi et crier au monde entier que je n'aime que toi. C'est peut être précipité pour toi mais j'y ai réfléchis depuis longtemps et je suis certain de ne vouloir que toi ... "


A chacun des mots prononcés, Haru sentait son cœur battre de plus en plus fort et la sensation qu’il ressentait était tout simplement inexplicable. Qui aurait pu prédire une chose pareille ? Certainement pas lui et la surprise qui c’était emparée de lui l’empêchait de penser de façon cohérente.

" - Mon amour tu m'a rendu fou, tu a ôté cette partie de moi qui était incapable d'aimer. Comme tu le sais, je n'ai jamais vraiment eu de famille, du moins plus dans mes souvenirs. Je veux vivre ce que je n'ai jamais vécu avec toi, je veux fonder une famille et un foyer heureux avec toi. "


Finalement, Hideki se tut et le silence qui suivit ces paroles laissa le temps au jeune voleur d’assimiler totalement tout ce qu’il venait de lui dire. Jamais encore on ne lui avait dit pareilles choses et jamais il n’aurait cru entendre une telle déclaration d’amour lui étant adressé. Tout était passé si vite alors que le temps, lui, avait semblé suspendu à jamais… Sans lâcher des yeux le visage de son compagnon, Haru renifla discrètement tandis qu’il sentait les larmes perler aux coins de ces yeux, roulant lentement le long de sa peau… Il ne c’était même pas rendu compte qu’il était en train de pleurer, et ça n’avait strictement aucune importance pour l’instant. Tout ce qui comptait, c’était cette demande d’Hideki, qui tournait encore et encore dans son esprit. Prenant sa respiration, le jeune homme se rendit soudain compte que quelque soit sa réponse, rien ne serait plus jamais pareil et il savait d’hors et déjà ce qu’il avait choisit.

- Oui.


C’était court, simple et dénué de tout intérêt comparé à tout ce qu’Aki venait de lui dire, mais il était impossible pour lui de dire plus tant l’émotion qu’il ressentait était forte. Hideki venait de lui dire qu’il voulait passer le reste de sa vie avec lui et c’était tout ce qu’Haru avait toujours voulu entendre. Il aurait aimé dire plus à Aki, lui répondre lui avec de belles phrases remplit de promesses de bonheur, mais rien ne venait et il se contenta d’attraper une serviette qui se trouvait sur la table pour s’essuyer les yeux. Décidément, il ressemblait de plus en plus à une femme, mais quel importance lorsque celui qu’on aime vient de vous dire les plus belles choses que vous n’avez jamais entendu ? Serrant dans sa main celle d’Hideki, il parvint finalement à calmer le flot de larmes qui coulaient sur ces joues et à retrouver un peu son calme. Fixant toujours Hideki, il lui sourit tandis qu’il reprenait la parole, de façon plus compréhensible cette fois ci.

- Tu me tueras mon amour, pourquoi faut il toujours que t’arrives à me bouleverser comme ça ? Tout ça c’est juste trop beau pour être vrai… Je n’arrive tout simplement pas à y croire, le fait que tu veuilles passer toute ta vie avec moi c’est…


Mais il ne fut pas capable d’en dire plus que déjà sa voix recommençait à trembler violement et il abandonna donc la parole pour se contenter de geste. Se jetant dans les bras d’Hideki, il le serra aussi fort qu’il put tandis qu’il enfouissait son visage dans son cou et y déposant un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyVen 13 Mar - 12:29

    Hideki cru mourir lorsque son amant prononça un simple oui. Cette réponse était trop belle pour être vrai, tellement belle que son cœur s'accéléra un peu plus, frôlant l'arrêt cardiaque à chaque instant tant l'émotion était forte. Il aperçut quelques larmes glisser sur les joues délicates de Haru. Des larmes de joie sans aucun doute, il ne pleurerait pas de chagrin après avoir accepté une demande en mariage. Puis le jeune voleur repris la parole avec difficulté, tellement bien qu'il ne put finir sa phrase mais Aki l'avait compris. Puis le jeune homme vint se blottir dans les bras de son amant en enfouissant son visage dans le cou de celui ci. Hideki le serra un peu plus fort, passant une main dans ses cheveux pour les lui caresser. Il aimait ce corps plus que tout au monde. Depuis quand était il devenu aussi fou ? Fou d'amour bien entendu. Il ne s'en rappelait plus mais sentir le corps chaud et tendre de Haru était devenu plus que vitale à présent et il ne regrettait rien. Il n'avait pas peur d'aller plus loin ou de s'engager parce que depuis le jour où il avait confié la montre pendentif de sa mère à celui ci, il savait qu'il serait l'homme de sa vie, du moins il l'espérait. Les gens dans le restaurant commençaient à les regarder de manière étrange. Certains étaient attendris par ce spectacle, d'autre trouvaient ça répugnant et d'autre encore s'en foutait pas mal. Mais peut importait parce qu'au jour d'aujourd'hui, Aki était devenu l'homme le plus heureux du monde et il allait à présent prier chaque jour pour que plus rien ne change. L'étreinte de ses bras se fit un peu plus forte pour être sur que tout ceci était bien réel et qu'il n'avait pas rêvé. Il n'avait plus envie de lâcher le corps du jeune voleur, plus jamais. Malgré tout il dut le faire. Il le repoussa un petit peu mais pas trop et prit sa main pour lui mettre la bague qui par chance était exactement à la bonne taille. Cette fois il avait vraiment était chanceux. De plus cette bague lui allait à merveille comme si elle avait été faite pour lui, sur mesure et personne ne pouvait la porter aussi bien. Dans un élan de séduction, le jeune hôte monta la main de Haru à ses lèvres et déposa un baiser à la fois sur la bague et sur le doigt de façon très sensuel mais sérieuse aussi puis il plongea son regard dans celui de son interlocuteur.

    " - Je te promet fidélité et amour jusqu'à ce que la mort nous sépare et plus encore. "

    Le visage d'Hideki remonta vers celui du voleur et il alla lui déposer un baiser emplie d'un amour pur et sincère. Jamais plus ils ne seraient séparés, ils resteraient ensemble pour l'éternité et même après la mort personne ne pourrait les détacher l'un de l'autre, c'était une promesse que Aki se faisait à lui même et au monde entier. Puis pour reprendre son attitude habituel, l'hôte émit un sourire et monta ses lèvres vers l'oreille du garçon.

    " - Cette nuit je vais te donner tellement de plaisir que tu ne pourras plus te lever du lit avant des semaines. Je te prendrais encore et encore jusqu'à ce que tu me supplie d'arrêter. Et tu me prendras aussi ... "

    Hideki n'avait pas oublié d'être pervers, il ne comptait pas changer sur ce point là. Mais il n'avait pas non plus oublié qu'il avait proposé à Haru d'échanger leur rôle de dominant et dominé. Cela ne le dérangeait pas du tout et il avait bien envie de faire plaisir à son amant. La façon dont il lui avait murmuré ces mots à l'oreille était des plus perverses et un rire s'échappa de ses lèvres avant qu'il ne finisse par reprendre Haru dans ses bras en le serrant plus fort encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyVen 13 Mar - 18:15

Ainsi blottit dans les bras de son amant, Haru se sentit plus vivant que jamais. Il avait encore du mal à réaliser et pourtant ça c’était vraiment produit, Hideki l’avait fait, il l’avait demandé en mariage et cette pensée ne cessait de faire monter en lui un sentiment de bonheur qui aurait du être trop beau pour être vrai… Fermant les yeux, le jeune homme profita du parfum de son amant quelques instants, savourant la chaleur de son corps et l’étreinte de ces bras qui semblaient ne plus jamais vouloir le lâcher. Peut être était il en train de vivre le plus beau moment de toute sa vie, en tout cas c’est ce qu’il pensait et lorsqu’Aki se sépara de lui pour lui passer la bague au doigt, il fut persuadé que jamais plus il ne connaitrait un tel bonheur. Frissonnant lorsque les lèvres de celui-ci vinrent se poser sur sa main, Haru essuya d’un geste de la main la dernière larme qui c’était attardée sur sa joue, un grand sourire s’étalant désormais sur son visage.

" - Je te promet fidélité et amour jusqu'à ce que la mort nous sépare et plus encore. "


A nouveau, le jeune homme sentit les battements de son cœur s'accélérant tandis qu’il fixait Hideki avec amour, se rendant compte à quel point il l’aimait. C’était presque devenu une maladie tant il avait besoin de lui et à cet instant il se promit de tout faire pour ne jamais le perdre, peu importe les épreuves qu’ils auraient peut être à affronter.

- Moi aussi mon amour. Je ne te laisserais jamais, tu seras à moi pour toujours.


Lui souriant, il accepta avec plaisir le baiser que celui-ci vint déposer sur ces lèvres, passant une main dans les cheveux de son amant tandis que l’autre allait prendre sa main. Puis lorsque leurs lèvres se séparèrent, il sentit le souffle chaud de son compagnon se déplaçant lentement vers son oreille et souriant, il sut déjà à peu près ce que celui ci allait lui dire.


" - Cette nuit je vais te donner tellement de plaisir que tu ne pourras plus te lever du lit avant des semaines. Je te prendrais encore et encore jusqu'à ce que tu me supplie d'arrêter. Et tu me prendras aussi ... "


Haru ne put retenir un léger rire tant il c’était attendu à ce genre de phrase. Hideki était tellement pervers que s’en était touchant et le jeune voleur ne pouvait se cacher qu’il adorait lorsque celui-ci lui parlait ainsi. Déposant un baiser dans son cou, le jeune homme répondit à l’étreinte que son amant lui donna en passant à son tour les bras autours du corps de celui-ci, allant mordiller quelques instants le lobe de son oreille. Il voyait bien que tout le monde les regardait, mais à vrai dire il s’en fichait pas mal et trouvait même la situation comique.

- Regarde les gens sont jaloux de toi, eux aussi aimeraient avoir un homme parfait comme moi pour s’amuser le soir !


Il plaisantait bien sûr, sachant pertinemment que si on les regardait c’était surtout parce qu’ils étaient deux hommes et qu’ils étaient en train de s’afficher publiquement et sans aucune gène mais il avait apprit à se ficher du regard des gens et à rire de ce qu'ils pouvaient dire ou penser. Cependant, il finit tout de même par songer que le personnel du restaurant viendrait peut être leur demander de s’en aller si il continuait ainsi et il se détacha donc à contre cœur d’Hideki, déposant un dernier baiser sur ces lèvres avant de retourner s'adosser contre sa chaise. Regardant la bague à son doigt, il continua à sourire béatement tandis qu’il prenait la parole.

- Mes parents vont me tuer ! Ma mère a toujours rêvée d’avoir des petits enfants et mon père lui…


Il ne finit pas sa phrase et se contenta de hausser les sourcils en soupirant. Son père avait beau être un homme aimant envers son fils, ça ne changeait rien au fait qu’il n’avait jamais porté l’homosexualité dans son cœur… Mais peu importe, a cet instant rien ne pouvait venir gâcher le bonheur qu’Haru ressentait et il se fichait pas mal de ce que ces parents pouvaient bien penser. Après tout, il n’avait pas besoin de leur permission et ferait ce qu’il voudrait de sa vie sans se soucier de leur opinion. Il garda donc son sourire et, regardant Hideki, lui envoya un baiser de loin comme il le faisait étant petit qu'il accompagna d'un "je t'aime" qu'il prononça si bas qu'il en fut presque totalement silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyVen 13 Mar - 19:33

    Hideki émit un léger rire lorsque Haru fit la remarque de sa propre beauté en plaisantant. Le jeune hôte n'eut pas vraiment le temps de répliquer car déjà son amant venait de se remettre à sa place pour différentes raisons valables probablement. Il fit de même et écouta sa seconde réplique concernant ses parents. Il était bien heureux que Haru aborde le sujet car Aki n'aurait pas osé le faire de lui même. Le serveur vint leur apporter la première partie de leur commande. Hideki offrit un divin sourire à son partenaire et commença à manger. Puis entre deux bouchés il décida de revenir sur l'histoire de la famille.

    " - Je ne les laisserais pas te tuer maintenant, nous n'avons pas encore fait notre nuit de noce. Et je t'assure qu'elle va être mémorable. "

    A ça pour être mémorable, elle allait l'être. A croire qu'il ne pensait vraiment qu'à ça. Si on en croyait son rire, ce n'était pas le cas et il venait simplement de faire une plaisanterie perverse comme il en avait l'habitude. Puis son visage pris une teinte plus sérieuse et il revint sur le problème des enfants. Ils étaient deux hommes alors en effet il serait bien difficile de faire un enfant à deux mais il restait d'autres possibilités. Soit ils adoptaient, chose possible mais au final l'enfant n'a le sang d'aucun des deux, soit Aki ou Haru pouvait faire une fécondation in vitro avec une femme porteuse de l'enfant simplement. Le problème était : qui serait le véritable père de l'enfant et qui serait celui qui n'aurait pas participé à sa fabrication ? Hideki semblait avoir déjà réglé le problème.

    " - Pour ce qui est des petits enfants. Ta mère pourra en avoir si elle le veut. On peut en adopter si on veut mais je pense que le principe de la fécondation in vitro reste le plus intéressant puisque l'enfant aura au moins un père du même sang. Trouver une mère porteuse ne sera pas bien compliqué. Personnellement je n'ai plus de parents, du moins plus pour moi alors il vaudrait peut être mieux que tu sois celui qui donnera ... enfin tu vois ce que je veux dire quoi. "

    Il n'avait pas vraiment envie de prononcer le mot spermatozoïde à table, cela allait lui couper l'appétit. Ce n'était pas répugnant mais tout de même. Hideki venait de parler de choses assez intéressantes et importantes mais qu'en pensez Haru ? Peut être ne voudrait il pas faire ça, ou bien peut être qu'il ne voulait pas d'enfants tout simplement. Aki n'en savait rien et il venait d'entrer sur un terrain sérieux mais dangereux quand même. Bien sur ils avaient le temps mais mieux valait en discuter dès maintenant puisqu'ils étaient dans le vif du sujet. Il revint ensuite sur le sujet du père que le jeune voleur avait laissé en suspens.

    " - Et ton père quoi ? "

    L'hôte avait une petite idée mais il préférait attendre la réponse de son amant avant de dire quoi que ce soit d'autre. En effet, pas besoin d'avoir fait bac + 5 pour savoir que les pères de famille normaux si on peut dire, veulent voir leurs fils avec une belle femme et non avec un homme surtout que Haru était celui qui était plus ou moins dominé, chose pire encore pour un père. Hideki continua de manger comme si tout ce qu'il racontait était des choses banales de la vie, et c'était plus ou moins le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyVen 13 Mar - 23:43

A peine leurs commandes furent elles arrivé sur la table qu’Haru se jeta sur son assiette, il crevait de faim car à vrai dire, il n’avait pas mangé depuis la veille. En plus, la nourriture était excellente et il dut se retenir pour ne pas tout avaler d’un coup. Continuant de fixer Hideki tandis qu’il mangeait, il écouta celui-ci lorsqu’il prit la parole à nouveau.

" - Je ne les laisserais pas te tuer maintenant, nous n'avons pas encore fait notre nuit de noce. Et je t'assure qu'elle va être mémorable. "


S’étouffant à moitié tandis qu’il se mettait à rire, Haru alla donner une petite tape sur le haut de la tête de son amant.

- Elle a intérêt à être parfaite cette nuit mon amour, parce qu’à force de me dire toutes ces choses perverse tu vas finir par trop m’exciter et si tu n’arrives pas à me faire plaisir après ce sera de ta faute ! Si je ne suis pas entièrement satisfait, ce soir je dors dans mon lit…


Il tacha de garder un visage tout à fait sérieux tandis qu’il recommençait à manger tout en sachant pertinemment que même si il le voulait, il n’arriverait jamais à faire croire une chose pareille à Hideki. De toute façon, il aurait été ridicule de douter des capacités de son amant au lit et il savait très bien que si un jour il n’arrivait plus à avoir du plaisir, le problème viendrait forcément de lui et non pas de son compagnon !

" - Pour ce qui est des petits enfants. Ta mère pourra en avoir si elle le veut. On peut en adopter si on veut mais je pense que le principe de la fécondation in vitro reste le plus intéressant puisque l'enfant aura au moins un père du même sang. Trouver une mère porteuse ne sera pas bien compliqué. Personnellement je n'ai plus de parents, du moins plus pour moi alors il vaudrait peut être mieux que tu sois celui qui donnera ... enfin tu vois ce que je veux dire quoi. "

Voilà qu’Hideki abordait désormais un sujet plus sérieux, les enfants. En fait, Haru n’avait jamais vraiment su s’il en voulait ou non. Il ne s’était jamais vraiment senti une fibre paternelle et bien que le fait de s’imaginer élevant un enfant avec Hideki était tout à fait plaisant, il n’était pas vraiment sur de ce qu’il voulait pour plus tard. En tout cas, si jamais l’envie d’avoir un enfant le prenait il était vrai que la solution de la fécondation in vitro semblait être la meilleure, bien qu’il fut un peu attristé lorsqu’il pensa que jamais il ne pourrait avoir un enfant qui serait de lui ET d’Hideki à la fois. Avalant une gorgée d’eau, il réfléchit quelques secondes avant de prendre la parole.

- C’est sûr que la fécondation in vitro est une bonne solution mais je crois qu’on mettrait au moins deux ans à trouver une fille ! Je suis trop compliqué, j’voudrais pas qu’elle soit moche, ou bête, ou folle… Ou même les trois. Et puis de toute façon je ne sais pas vraiment si j’ai envie d’avoir des enfants. C’est pas que ça me déplairait mais je crois que je serais un père affreux… J’ai trop de sautes d’humeur et j’ai jamais été capable de m’auto éduquer, alors élever un enfant !Je crois que ce serait un cas social…

Affichant un léger sourire en coin, Haru fixa Aki quelques instants en se demandant si lui voulait vraiment avoir des enfants. Si c’était le cas, Haru serait ravis de pouvoir aider celui-ci à obtenir ce qu’il voulait. Car même si il ne se sentait pas l’âme d’un père pour l’instant il savait tout de même que si il venait à avoir un enfant un jour, il l’aimerait et serait comblé de pouvoir l’élever avec Hideki. Interloqué, il voulut demander à son amant si lui voulait être père, mais déjà celui-ci lui demandait d’en dire plus à propos de son propre père. Posant sa fourchette dans son assiette vide, il se gratta un instant l’arrière de la tête, légèrement gêné d’avoir à annoncer à son amant que son père ne l’aimerait certainement pas s’il venait un jour à apprendre son existence.

- Mon père… Hum comment expliquer… Disons qu’il a été élevé à la vieille école et qu’il n’est pas très ouvert à tout ce qui ne rentre pas dans la norme. Si j’allais vers lui aujourd’hui et que je lui disais « Papa, je suis en couple avec un homme » je crois qu’il m’enfermerait chez moi en me sortant une phrase du genre « les homosexuels finissent tous en enfer » et qu’il chercherait à me faire changer d’avis par tout les moyens… Il a toujours été un père normal, pas du genre trop strict ou autre mais disons que l’homosexualité c’est pas du tout son truc.


Avec un soupir, Haru se dit qu’il ne valait mieux pas que son père découvre la nouvelle orientation sexuelle de son fils sous peine de ne plus jamais pouvoir avoir une conversation normale avec lui. Regardant Hideki, il lui fit tout de même un sourire et reprit.

- En gros il est plus ou moins homophobe, mais on s’en fout de ce qu’il pense… C’est pas ces affaires et de toute façon il y a toujours mon crétin de frère qui lui a son travail et sa copine et blablaaa.

En entendant le ton amer de sa voix, il décida d’arrêter là son monologue. Le fait de parler de son frère le mettait toujours de mauvaise humeur, lui qui avait toujours était le petit préféré de la famille, bon élève, un caractère équilibré et un tas d’amis stable et bien propre sur eux. En gros tout le contraire de Haru qui lui était le canard boiteux de la famille… Entre eux deux, ça n’avait jamais collé et ça ne s’était pas arrangé au cours de l’adolescence du jeune homme durant laquelle ils s’étaient livrés une lutte acharnée. Mais tout avait vraiment dégénéré lorsqu’un jour, lors de l’absence du voleur, son frère était entré dans sa chambre et avait trouvé tout les portes monnaies, bijoux et autres qu’elle contenait. Suite à ça, il avait demandé à Haru de s’expliquer et la dispute qui en avait suivie avait été la pire de toute. Depuis ce jour, il n’était même plus question entre eux de s’adresser la parole, chose qui semblait très bien leur convenir…
Plongé dans ces pensées, Haru se rendit alors soudain compte que ce n’était vraiment pas le moment de ressasser ces vieux souvenirs et se décida à donc à chasser tout ça de son esprit. Plongeant son regard dans celui d’Hideki, il lui fit un sourire pour montrer que malgré le ton qu’il avait employé lorsqu’il avait parlé de son frère il était toujours de bonne humeur et que rien ne pourrait venir gâcher le bonheur qu’il ressentait depuis le début de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyLun 16 Mar - 17:06

    Hideki crut s'étouffer lorsque son amant prononça sa première réplique. Comment pouvait il douter du plaisir qu'il allait lui donner ? Non c'était décidément une blague et le jeune hôte n'était pas bête. Il se rappelait parfaitement de chacun des gémissements de Haru, de ses demandes pour aller encore plus vite, de ses cris, de ses yeux humidifiés par le plaisir et de tous le reste. Il n'était pas prétentieux mais il n'avait aucun doute quand à sa capacité à donner du plaisir à son partenaire. Alors en mangeant doucement, il s'arrête et offrit un sourire des plus pervers au jeune voleur en laissant son pied aller frôler celui de son amant, puis il lui répondit à voix basse mais de façon très sensuelle.

    " - Je t'assure que tu ne dormiras pas dans ton lit. Je vais te faire mourir de plaisir, tu vas tellement aimer que tu ne cesseras de m'en redemander. "

    Il laissa son regard plongé dans celui de Haru puis un léger rire vint éclaircir leur conversation. Vint ensuite le moment où ils parlèrent de ce problème d'enfants. Haru ne semblait pas convaincu qu'il puisse être un bon père et il n'était pas bien sur de vouloir des enfants. Aki savait qu'ils avaient le temps mais il n'empêchait pas que lui en voulait et qu'il était certain d'arriver à s'en occuper tant il connaissait les erreurs à ne pas faire. Avec douceur et en prenant la main du voleur dans la sienne, il reprit donc.

    " - Si tu connais les choses à faire à ne pas faire dès maintenant c'est que tu y arriveras. Je suis sur que tu seras un très bon père et puis n'oublie pas que nous sommes deux mon amour. Cependant si tu n'en veux pas, je ne te forcerais pas bien que j'avoue en rêver. Pour ce qui est de trouver une femme, j'ai de bon contact avec certaines de mes clientes qui je pense, te plairont et seront parfaites pour porter notre enfant. "

    Hideki avait peur que Haru refuse d'avoir des enfants un jour. Bien sur il l'accepterait mais il en avait vraiment envie malgré tout. Puis le jeune voleur reprit la parole concernant son père et aussi le reste de sa famille. Aki écouta attentivement tout ce que son partenaire avait à dire car ça l'intéressait vraiment beaucoup. Ils n'avaient tous deux jamais pris le temps de vraiment en discuter et avec le temps, l'hôte n'avait pas osé en demander plus, de peur de paraitre indiscret ou de toucher à des sujets douloureux. Finalement il n'avait pas eu tort de laisser Haru décider du moment pour en parler, car cela semblait être une corde sensible. Lorsque celui ci eu terminé de dire ce qu'il avait à dire, Aki entreprit de répondre, espérant ne pas dire quelque chose qu'il ne fallait pas.

    " - Hum ... Je pense que les parents sont tous plus ou moins épris de leurs enfants et qu'avec le temps on finira par lui prouver que les homosexuels ne sont pas sales ou quoi que ce soit d'autre et que notre amour et pure et vrai. Les parents cherchent toujours le bonheur de leurs enfants. Du moins en règle générale, il y a des exceptions, j'en suis la preuve ... Quand à ton frère, pourquoi lui voue tu une si grande haine ? "

    Voila que Aki se sentit à son tour perdu dans le passé. En effet il était la preuve que certains parents n'aimaient pas leurs enfants et pouvaient leurs faire du mal, ce n'était pas nouveau et on en entendait parler tous les jours au informations. Quand au frère de Haru, qu'avait il bien pu faire pour qu'il en parle avec tant de haine ? Était ce seulement parce que lui, il avait une vie dite normal par son père ? C'était une question qu'il fallait éclaircir. Hideki resta donc ainsi à regarder son amant et à manger, consécutivement en attendant la réponse. Ses yeux se posèrent parfois sur la bague que le voleur avait au doigt et le jeune hôte ne pouvait s'empêcher d'être heureux en pensant à leur futur union.


    HS : Désolée pour le retard ! J'avais pas mal de trucs à faire xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyMar 17 Mar - 19:57

Ecoutant attentivement son amant tandis qu’il lui répondait, Haru apprit que celui-ci aimerait avoir des enfants, il avait même employé le mot « rêver » et le jeune voleur se sentit un peu coupable de ne pas montrer autant d’enthousiasme que lui à avoir des enfants. Il avait toujours eu un peu peur de devenir un jour parent, surement parce que ça signifiait aussi la fin de l’insouciance et le début des vraies responsabilités ! Impossible de tout envoyer en l’air ou de faire autant de folies qu’avant une fois que l’ont doit veiller sur un être qui a besoin de nous pour avancer… Et puis, on entendait tellement d’histoires affreuse sur des parents incapables ces derniers temps qu’il devenait difficile de ne pas douter quand à ces propres capacités à élever un enfant et à l’aider dans les moments les plus dur… Cependant, le fait de savoir ce qu’Hideki souhaitait vraiment fit réfléchir Haru qui tenta de visualiser comment serait réellement la vie s‘ils étaient père tout les deux sans vraiment réussir à imaginer ce que cela pourrait donner. Se promettant d’y repenser plus tard, il sourit à son compagnon tout en tachant de ne rien laisser paraitre du sentiment de jalousie qui était née en lui lorsque celui-ci avait parlé de ces clientes. Le jeune voleur avait beau savoir que ce n’était que son travail, il n’était jamais très heureux lorsqu’on lui rappelait que certaines personnes s’étaient donné le droit de s’imaginer une relation amoureuse avec son amant juste parce qu’elles avaient assez d’argent pour se le permettre… Tachant de ne pas y penser, Haru alla frôler du bout des doigts la main de son amant tandis que celui-ci reprenait la parole.

" - Hum ... Je pense que les parents sont tous plus ou moins épris de leurs enfants et qu'avec le temps on finira par lui prouver que les homosexuels ne sont pas sales ou quoi que ce soit d'autre et que notre amour et pure et vrai. Les parents cherchent toujours le bonheur de leurs enfants. Du moins en règle générale, il y a des exceptions, j'en suis la preuve ... Quand à ton frère, pourquoi lui voue tu une si grande haine ? "

Ce n’était pas faux, le père d’Haru était un homme aimant envers son fils et même si ils ne c’étaient jamais vraiment compris tout les deux, cela n’enlevait rien au fait qu’ils avaient toujours entretenu de bons rapports. La chose qui était moins sur, cependant, c’était que le père du jeune homme arriverait à accepter si facilement le fait que son fils soit avec un homme… Comment faire changer d’avis une personne aussi buté que lui et ayant reçu une éducation rejetant toute forme d’extravagances ? C’était presque impossible et le jeune homme ne put s’empêcher de se demander s’il oserait un jour lui dire la vérité en face… Il avait peur, peur du regard que celui-ci poserait alors sur lui et des mots qu’il dirait. Il savait déjà que si ce jour arrivait, il serait l’un des plus douloureux de sa vie et il ne se sentait vraiment pas le courage de surmonter cette épreuve. Haussant les épaules d’un air peu convaincu, il se contenta de baisser les yeux, sans oser dire à son amant qu’il ne pensait pas parler de lui à son père pour l’instant. Il ne voulait pas que celui-ci pense qu’il avait honte de lui ou autre chose, car ce n’était vraiment pas le cas! Mais tout ça était tout nouveau pour lui et il lui fallait du temps pour savoir qu’elle était la meilleure façon de faire les choses… Pour ce qui était de son frère, il n’y avait pas grand chose à dire si ce n'est que c'était un abruti fini et en temps normal, le jeune homme n’aurait pas aimé parler de lui et se serait contenté de changer de sujet. Seulement cette fois ci il s’agissait d’Hideki et il ressentit le besoin de lui en parler. Après tout, l’hôte c’était lui-même confié à Haru et ce alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer, il était donc normal que le jeune homme en fasse autant…

- Mon frère a toujours été le petit préféré de la famille… Il a six ans de plus que moi alors tout le monde m’a toujours comparé à lui, cherchant constamment à ce que je suive son exemple… Il a toujours été bon élève, fréquenté des gens bien, il était aimé par ces professeurs et ces camarades de classe et tout les adultes qui parlaient avec lui le trouvaient très mature, extraverti etc… Tout le monde s’attendait à ce que je sois pareil que lui et que mon parcour scolaire soit aussi bien que le sien, voir mieux. On m'immaginait déjà en parfait petit clone, mais ça n'a jamais été le cas... Je n’aimais pas vraiment les cours et je n’avais pas beaucoup d’amis alors les gens pensaient que j’étais associal et je dois bien avouer que c’était un peu le cas, bien que ça ne justifie pas la constante pression que l’on exerçait sur moi ! Ou que j’aille j’étais toujours le petit frère de cet élève qui avait si bien réussi et on me sortait constamment des phrases du genre « prends exemple sur ton frère » en se demandant pourquoi j'étais si différent de lui et en me rappelant toutes les cinqs minutes à quel point lui était intelligent et travailleur... C’était insupportable, mais j’aurais pu passer outre tout ça et avoir une bonne relation avec mon frère s’il n’avait été un crétin fini ! Il me prenait constamment de haut, il était imbu de lui-même et de sa réussite et il n’arrêtait pas de me rabaisser en permanence. On était les deux opposés et ça n’aurait jamais pu marcher entre nous mais j’essayais quand même de le supporter. Je n’avais pas le choix et puis personne ne comprenait pourquoi je ne l’aimais pas, lui qui était si parfait… Puis un jour quand j’avais 13 ans il c’est permit de fouiller dans ma chambre quand je n’étais pas là et il a trouvé de l’argent et des bijoux caché un peu partout. Il était tout fier cet abruti, si il en avait parlé à mes parents ça aurait prouvé qu’il était définitivement le meilleur et que moi je n’étais qu’un délinquant sans avenir comme il se plaisait à me le répéter tout le temps. Quand je suis rentré à la maison, il m’a montré tout ce qu’il avait trouvé dans ma chambre et a commencé à me demander de m’expliquer en me faisant des menaces. Je venais de me faire prendre la main dans le sac, j’étais en pleine crise d’adolescence et surtout j’avais peur que mes parents découvre ce que je m’amusais à faire pendant mon temps libre alors j’ai commencé à l’insulter et il c’est mit à me frapper.

Marquant une pause, Haru se rappela de cet instant douloureux en grimaçant avant de reprendre.

- Ce jour là il m’a foutu la raclée de ma vie, je croyais même qu’il allait me tuer, et quand il a fini par s’arrêter il c’est rendu compte de l’état pitoyable dans lequel j’étais et il c’est mit à paniquer. Si mes parents avaient su que c’était lui qui m’avait fait ça, je crois qu’ils l’auraient foutu dehors ! Enfant prodige ou non, vu l'état dans lequel j'étais ça n’aurait plus eu d’importance! Tu aurais vu ma tête... Alors il m’a demandé de mentir et de dire que je m’étais fait attaquer par un groupe de garçon plus âgé que moi, sans quoi il dirait à mes parents que je passais mon temps à voler les gens dans la rue. C’est ce que j’ai fais, dans un sens ça m’arrangeait bien, au moins il ne parlerait pas de cette histoire de vol à mes parents! Mais je lui en ai énormément voulu, et je lui en veux toujours d’ailleurs, alors depuis ce jour là on ne c’est plus jamais adressé la parole ! Il est parti environs un an après pour faire sa vie et maintenant je crois qu’il travaille dans une banque ou un truc comme ça… Je m’en fous un peu en fait, mon seul regret c’est de ne jamais avoir pu lui rendre ces coups ...

Reniflant de façon irritée, Haru alla attraper son verre d’eau et en but une longue gorgée. C’était la première fois qu’il racontait toute cette histoire à quelqu’un et ça lui faisait un peu bizarre, mais il savait qu’Hideki lui au moins ne le jugeait pas et ça lui fit du bien de se dire qu’il n’avait rien à lui cacher! Même pas sa façon de se faire de l’argent qui n’était pourtant connue que par une seule autre personne à ce jour, personne qu’il n’avait d’ailleurs plus revu depuis de longues années…

- Bref, la famille quoi…C’est jamais une partie de plaisir !


Il fit un sourire à son amant tout en pensant tristement que s’il y avait réellement quelqu’un qui pouvait dire cette phrase, c’était le bel hôte. A coté de celle de son amant, l’histoire du voleur était plutôt pitoyable mais peu importe, ça lui avait fait du bien d’en parler et il était heureux que son compagnon ait été là pour l’écouter.


HS: T'en fais pas y a pas de soucis !!! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyJeu 19 Mar - 10:49

    Hideki était assez impatient d'en savoir plus sur Haru. C'était plutôt normal, quand on aime quelqu'un du fond du cœur, on souhaite tout savoir de lui, tout en préservant une part de mystère bien sur pour ne pas sombrer dans la monotonie. L'hôte porta son verre à ses lèvres puis il écouta attentivement ce que Haru avait à lui dire concernant son frère, ne revenant pas sur le sujet du père qui semblait être un peu sensible. L'histoire du voleur touchait énormément Aki, et il ne le coupa pas, même lorsque celui ci marqua une pause avant de reprendre. Enfin lorsque Haru termina, l'hôte sentit une rage incontrôlable s'emparer de lui. Pourquoi ? Tout simplement car il ne supportait pas d'avoir l'image de son amant frappé à mort par un frère qui aurait du être aimant doux et protecteur. Son regard devint sombre et sa main se crispa sur celle du voleur sans s'en rendre compte. Son cœur loupa un battement puis ses yeux se posèrent dans le vide pour se calmer. Il répondit plutôt énervé en tentant de se contenir pour ne pas exploser.

    " - J'espère ne jamais rencontrer ton frère. Si je le vois évite de me dire que c'est lui, sinon je n'hésiterai pas à le tuer ! "

    Sans pouvoir se contrôler, sa voix monta sur la fin. Hideki respira un grand coup et porta une main à son front. A vrai dire il pensait à son propre passé. Des images lui revinrent à l'esprit. Son père lui hurlant dessus, son intimité déchirée par ce membre imposant, ce souffle répugnant dans son cou qui lui donnait envie de vomir ou encore ses mains claquant sur sa peau fine avec violence. Non ce n'était décidément pas le moment de penser à ça. Aki parvint à se ressaisir et alluma une cigarette. Il offrit un sourire à Haru pour le rassurer mais cela sonnait faux et quelques gouttelettes de sueurs perlant sur son visage montrait sa douleur et la lutte qu'il entreprenait chaque jour. Puis il reprit.

    " - Tachons de ne pas reproduire leurs erreurs et formons une famille agréable. "

    Il y tenait vraiment bien que cela ne soit pas forcément le cas de Haru. Pour Hideki c'était très important, presque vitale. Il avait besoin d'avoir ce qu'au final il n'avait jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyDim 22 Mar - 23:09

Alors qu’il continuait de fixer Hideki, Haru sentit soudain que la main de celui-ci se crispait sur la sienne et fronçant les sourcils, il chercha à comprendre pourquoi son amant donnait soudain l’impression d’être si en colère. Etais ce simplement l’histoire de son frère qui l’avait énervé ainsi, ou y avait il une autre raison ?

" - J'espère ne jamais rencontrer ton frère. Si je le vois évite de me dire que c'est lui, sinon je n'hésiterai pas à le tuer ! "


A l’entente de cette phrase, Haru ne put retenir un sourire attendri.

- Ne me dis pas des choses comme ça mon amour ou je vais en profiter et sauter sur l’occasion pour me débarrasser une bonne fois pour toute de cette abruti !


Il était ému pas les paroles de son amant, le fait de voir que celui-ci était ne serais-ce qu’un tout petit peu touché par son histoire lui donnait l’impression de compter réellement pour lui et rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Cependant, Haru savait bien que toute la colère que semblait ressentir son compagnon n’était pas du uniquement à son histoire, il commençait à bien le connaitre et savait d’hors et déjà que celui ci était en train de ressasser de vieux souvenirs de son enfance. Il l’avait deviné rien qu’à l’expression de son visage et le voir ainsi, les yeux dans le vague et l’air triste lui fit mal… Il était très dur pour lui de voir son amour se battre au quotidien contre les démons de son passé et il s’en voulait tellement de ne pas réussir à lui faire oublier tout ce malheur que même le sourire que celui-ci lui fit ne parvint pas à faire disparaitre le sentiment de culpabilité qui grandissait en lui tandis qu’il regardait avec douleur la tristesse dans les yeux de celui-ci.

" - Tachons de ne pas reproduire leurs erreurs et formons une famille agréable. "


La façon dont le jeune homme venait de prononcer cette phrase finit de faire grandir le sentiment de totale impuissance que le jeune voleur ressentait et il sentit son cœur louper un battement. Si Hideki voulait fonder une famille, c’était certainement pour avoir ce qu’il n’avait pas connu étant petit et Haru se promit de faire tout ce qui serait en son possible pour aider celui-ci à réaliser son rêve.

- Bien sûr mon amour, tout ce que tu veux… Je te le promets.


Se penchant vers son amant, il alla déposer un baiser plein de tendresse sur les lèvres de celui-ci. Puis, dégageant une des mèches de cheveux qui retombait sur son visage, il plongea son regard dans le sien et lui fit un sourire.

- Et si on parlait d’autre chose ? Les histoires de famille c’est toujours compliqué et j’ai pas envie qu’on se prenne la tête avec des trucs comme ça alors qu’on est ici pour fêter le moment le plus heureux de toute ma vie !


S’approchant un peu plus d’Hideki, Haru alla placer sa bouche tout près de son oreille pour y murmurer d’une voix suave.

- De toute façon on a mieux à faire ce soir si tu vois ce que je veux dire…


Déposant un baiser dans le cou de son partenaire, il s’éloigna à nouveau et lui lança un regard des plus pervers, persuadé qu’en effet, Hideki voyait très bien ce qu’il voulait dire…


HS: désolé pour le retard, y avait de la famille chez moi alors j'ai pas trop eu le temps de répondre avant =)!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision EmptyDim 29 Mar - 19:27

    Hideki écouta une à une les répliques de son amant et la dernière le fit sourire plus que les autres. Elle fut à ce propos accompagnée d'un doux baiser dans le cou et d'un regard provocateur qui provoquèrent de nombreux frissons chez le concerné. Aki laissa un sourire se dessiner sur son visage et oublia contraint toutes ses pensées douloureuses. D'un coup il se leva et sortit de l'argent de sa poche qu'il jeta sur la table. D'un regard sexy et avec des mouvements de séduction, il attrapa le bras de son amant pour le faire relever et l'entrainer hors du restaurant. Ils n'avaient même pas finis de manger mais le jeune hôte n'avait décidément plus envie d'attendre plus longtemps. Longtemps était un bien grand mot mais c'était la vérité pour lui. De toutes façons, chaque moment entre chaque rapports avec Haru était un supplice et une éternité. C'est dont en lui tenant la main portant la bague de leur promesse qu'il arpenta les allées tracées par les tables dans le restaurant pour finir par pousser la grande porte et sortir dans la nuit fraiche. Sachant que son amant allait se poser des question, il l'enlaça et lui murmura quelques mots à l'oreille.

    " - Je n'ai plus envie d'attendre, j'ai envie que nous fassions l'amour. Dépêche toi de me suivre sinon je te prends dans la rue contre le mur. "

    Il ne put se retenir de rire tant il savait qu'il lui était impossible de faire ça. Cela l'excitait c'était certain mais il lui était impossible de laisser le corps de Haru nu à la vue de quiconque. Ce soir il l'emmenait à l'hôtel pour lui faire passer la plus belle nuit de sa vie. Aki allait s'offrir à lui pour qu'il prenne un plaisir fou comme il n'en a jamais pris, il se l'était promis. C'est donc après cette révélation surement attendu par le jeune voleur qui connaissait son amant, qu'il reprit la main du garçon pour continuer sa route vers l'hôtel où ils allaient passer la plus belle des nuits et aussi et surtout leur nuit de noce.

    » Hotel

    [ HS : T'inqiète je suis moi même en retard parce que je m'occupe de mon nouveau forum RPG d'ailleurs j'aimerais que tu viennes t'y inscrire :/. Bon on vérouille ici tu ouvres à l'hôtel ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




» Une surprise en prévision Empty
MessageSujet: Re: » Une surprise en prévision   » Une surprise en prévision Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
» Une surprise en prévision
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakujoo :: 

[ せってい ・ Forum ]

 :: » Corbeille :: • Sujets Abandonnés
-
Sauter vers: