Hakujoo



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 » La première fois [ PV Matsuura Haru ]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyVen 16 Jan - 16:21

    Lorsque Hideki arriva devant la porte de la chambre, il regarda le papier glissé dans une petite vitre collée sur la porte. Il affichait deux noms, le sien et celui de Haru. Alors ils étaient dans la même chambre ? Tan mieux, c'était même la meilleure chose qu'il puisse arriver à cet instant. Pour le moment il n'était que deux, ce qui signifiait qu'ils ne seraient nullement dérangés et que leurs cris ne seraient pas entendu. C'était une bonne chose parce que ça pour crier, Haru allez le faire sans aucun doutes. Aki poussa la porte et pénétra dans la pièce sans faire la remarque à laquelle il venait de penser à Haru. Inutile de le dire, il l'avait surement vue aussi et aurait compris. A cet instant il devait se demander si c'était une bonne ou une mauvaise chose pour lui. En rentrant, Hideki découvrit sans surprises, que tous dans la pièce étaient comme l'année précédente. Quatre lits deux places pouvant contenir au moins quatre personnes de sa corpulence, quatre armoires et quatre bureaux qui seraient comme toujours inutilisés par les élèves. Il aperçut un lit ou ses affaires avaient été déposées, il s'y dirigea et les retira pour les poser dans son armoires encore vide. Le jeune hôte pris le voleur par le bras et l'allongea sur le lit en se positionnant au dessus de lui. La machine du temps venait de se mettre en route, il allait enfin pouvoir gouter pleinement à ce corps sublime et lui faire découvrir tous les plaisirs qu'un homme peut offrir. Avant de commencer, Hideki appuya sur le bouton près du lit qui servait à descendre les rideaux électriques, il les baissa mais pas entièrement pour laisser quand même une certaine luminosité de façon à voir ce qui se passait et à voir le visage de Haru changeant de couleurs sous le plaisir ultime qu'il allait lui donner d'ici peu de temps. De la même façon, sans bouger de là où il était, il ouvrit le tiroir du bureau placé à côté du lit et en sortit un tube de gel lubrifiant. Haru devait se demander qu'est ce que cet objet faisait ici mais cela n'étonna pas l'hôte qui savait, qu'il y en avait un dans chaque tiroir de chaque bureau. Son oncle était un pervers finit qui favorisait les ébats sexuels entre les élèves et même les professeurs. Mais Aki n'y prêta pas attention et ne prononça à nouveau aucun mot, du moins pas à ce sujet, il ne voulait pas troubler cette intimité. Après quelques regards sur le corps de son partenaire, il se décida enfin à lui dire quelques mots.

    " - Je serais doux je te le promet, essai d'oublier que je suis un homme et que je te répugne, tu verras que tu te sentiras mieux et que tu prendras ton pied "

    Hideki pensait réellement qu'il dégoutait totalement Haru mais ce n'était pas vraiment le cas. On sentait une pointe de tristesse dans sa voix lorsqu'il lui avait dit ça mais il tentait de ne rien laisser paraitre, il n'avait pas envie de gâcher ce si bon moment. L'hôte savait parfaitement que certains moments seraient un peu douloureux mais il avait été sincère en disant qu'il serait le plus doux possible, il ne le forcerait pas et il lubrifierait son sexe et l'intimité de son partenaire un maximum bien que lui aimait bien lorsque cela forçait un peu. Malgré ce qu'il préférait, pour la première fois il fallait donner du plaisir à Haru et pas à lui alors il allait faire le plus attention possible. Hideki retira la serviette qui entouré les hanches de Haru et enleva également la sienne pour laisser leurs deux sexes se frotter l'un contre l'autre pendant qu'il caresserait le torse de son partenaire. Et c'est ce qu'il fit. Aki commença par quelques baisers dans le cou délicatement puis descendit au niveau du torse de Haru. Arrivé à sa poitrine, Hideki commença à s'attaquer à un des bout de chair du torse du jeune voleur. Il le suçota puis le mordilla, quand à l'autre il y faisait des pressions diverses avec ses doigts habiles. Il continua se petit jeu un moment jusqu'à ce qu'il entende un signe de plaisir sortir des lèvres d'Haru. La tension et l'excitation étaient palpable. Aki savoura chaque parcelle du corps de son partenaire. Il lui caressait le ventre, puis le visage, les cheveux, le cou ainsi que les bras et les épaules de sa main libre, l'autre étant entrain de titiller un des tétons du jeune homme. La langue habile de l'hôte, continuait à jouer avec le second téton. Avant d'aller vers le bas, il voulait attendre qu'Haru le supplie de descendre, oui il le voulait absolument sinon il ne descendrait pas. Il voulait voir ses yeux humidifiés par le plaisir, ses joues teintées de roses et son corps luisant de sueur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyVen 16 Jan - 18:10

Lorsqu’ils arrivèrent devant la porte de la chambre, Haru remarqua qu’il était dans la même chambre qu’Hideki. Est-ce ça qu’on appelait le destin ? Peut être, qui aurait pu le dire ? Une chose était sur cependant, aujourd’hui les événements c’étaient enchainé a une vitesse impressionnante et à présent, voilà qu’Haru allait avoir des rapports sexuel avec un homme qu’il ne connaissait que depuis quelques heures… Entrant dans la chambre à la suite d’Aki, Haru balada son regard à l’intérieur de la pièce. Ils n’étaient que tout les deux pour le moment, et c’était surement mieux ainsi… Laissant Hideki ranger ces affaires dans l’armoire destiné à cet effet, Haru posa les habits qu’il tenait toujours dans ces mains sur son lit. Il n’avait lui-même rien rangé depuis qu’il était rentré, il faut dire qu’il était particulièrement désordonné et détestait l’ordre. Se tournant vers Hideki, il vit que celui-ci avait fini de ranger ces affaires et l’attirait à présent sur le lit. N’opposant aucune résistance, il s’allongea sur le dos et laissa Aki se mettre au dessus de lui. C’était étrange, on avait beau croire tout connaitre de quelque chose, il y avait toujours quelque chose de nouveau à découvrir... Haru eut une pensée pour le nombre incalculable de fille sur lesquelles il était passé et se dit avec ironie qu’il allait désormais savoir plus ou moins ce qu’elles avaient ressenti. Etrangement, il n’était plus du tout angoissé, il avait juste cette petite boule au ventre que l’on a tous la première fois. En fait c’était un peu comme revivre son dépucelage… Posant ces yeux sur Hideki, il commença à se sentir à nouveau excité et pour la première fois depuis le début de la journée, il n’en fut pas du tout gêné ! Il regarda son nouvel amant fermer les rideaux électriques puis ouvrir le placard et sortir un tube de lubrifiant. Arquant un sourcil, Haru se demanda pendant quelques secondes comment ce tube avait pu atterrir ici, mais après tout peu importe, ce qui comptait c’était la façon de s’en servir non ?

" - Je serais doux je te le promet, essai d'oublier que je suis un homme et que je te répugne, tu verras que tu te sentiras mieux et que tu prendras ton pied "


- Tu ne me répugne pas…


Il aurait pu sembler étrange qu’Haru prononce de tels paroles, mais après tout c’était la vérité et puis, si le jeune homme qui se tenait au dessus de lui l’avait réellement dégouté, il n’aurait certainement pas accepté de le suivre jusqu’ici… Fermant les yeux, Haru se laissa alors totalement aller, après tout autant y aller à fond, et réprima un gémissement lorsque le sexe d’Aki entra en contact avec le sien. Profitant pleinement de l’instant, il laissa Hideki déposer milles baiser sur sa peau, savourant les frissons qu’il lui provoquait. Jamais il n’aurait pu croire qu’il se laisserait ainsi toucher par un homme, mais le jeune hôte était tellement doué et ça aurait été un crime que de lui demander d’arrêter maintenant. Sentant le désir monter en lui, Haru commença à avoir de plus en plus de mal à respirer. Ces mains s’agrippèrent aux draps, et il dut bientôt respirer par la bouche pour pouvoir combler le manque d’air auquel il était sujet. Pour la troisième fois de la journée, il eut beaucoup trop chaud, et lorsqu’il sentit la langue d’Aki jouer avec son téton, il crut défaillir. A ce moment là, il se rendit compte qu’il ne savait pas vraiment ce qu’il convenait de faire à présent. Lorsqu’il était avec une fille et que le désir était à son comble comme c’était le cas à ce moment là, il prenait les choses en main et assouvissait son désir tout simplement. Mais à présent, c’était lui qui était soumis, et il ne savait pas comment faire réagir son partenaire. S’il continuait à le torturer comme ça, il allait le tuer ! Haru se passa la main dans les cheveux et haleta de plus belle alors qu’il perdait totalement pieds avec la réalité. La proximité de leurs deux corps et l’intimité d’Hideki frottant la sienne lui devenait plus qu’insupportable ! Il lui fallait plus et vite…

- Akiiiiiiiiiii…

Il n’avait pas réussi à dire plus, mais le ton suppliant sur lequel il avait prononcé le surnom de l’hôte suffirait certainement à lui faire comprendre de quoi il était question…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyVen 16 Jan - 18:46

    Hideki se sentit défaillir lorsque son partenaire lui dit qu'il ne le répugnait pas. Et lorsque celui ci cria son nom ou plutôt son surnom comme il le lui avait indiqué précédemment, il sentit son bas ventre en feu. Comment arriverait il à rester calme si Haru continuait à l'exciter de la sorte, c'était totalement impossible. Cependant il se retint, il ne pouvait pas le prendre ainsi, c'était impossible, ça ne se faisait pas et en plus il n'avait pas le moins du monde envie de blesser le jeune voleur en dessous de lui. Il n'avait qu'une envie et c'était de le protéger, de lui faire du bien, de prendre soin de lui et à ce moment précis, de lui procurer un plaisir intense. Hideki se redressa pour remonter son visage en face de celui de son partenaire, son cœur se mis à battre plus vite encore lorsqu'il aperçut ses joues teintées de roses, sa bouche qui essayait de respirer tant bien que mal mais qui semblait ne pas trouver assez d'air dans la pièce, et ses yeux le suppliant d'aller encore plus loin, de continuer encore et encore. Hideki ne se fit pas prier, il vint embrasser tendrement Haru et descendit sa main sur l'entre jambes de celui ci. D'abord il le caressa du bout des doigts, doucement et délicatement comme si c'était une chose très précieuse qu'il ne fallait pas briser. Petit à petit ses caresses se firent plus intenses, caressant le membre érigé du jeune homme puis les deux parties de chaires placées juste en dessous. Il sentait que le sexe durcissait encore et encore comme si il n'avait aucune limites. Aki continua son baiser qu'il approfondit en y insérant sa langue plus passionnément encore que précédemment. Puis il mit fin à ce baiser pour plonger son regard dans celui du voleur. Il le trouvait beau, oui beau à en crever. De sa main gauche, il continua les va et vient sur les parties intimes d'Haru et de son autre main il alla lui caresser la joue doucement puis les cheveux qui commençait à ruisseler de sueur. La situation était tellement excitante qu'Hideki se mordit la lèvre inférieur de l'intérieur pour se calmer, il sentait lui aussi que son membre ne cessait de gonfler au fil des secondes qui défilaient. Avant d'aller plus loin mais sans s'arrêter, haletant comme son partenaire, Aki adressa quelques mots à son partenaire d'un regard pleins d'envie et dans un sourire séducteur.

    " - J'espère que tu t'occuperas un peu de moi toi aussi "

    Hideki garda son sourire pour lui faire comprendre qu'il plaisantait et qu'il n'était pas obligé de faire ça. Il comprenait parfaitement que cela pouvait lui paraitre étrange de caresser le sexe d'un homme. Aki savait parfaitement que Haru était un novice en la matière mais rien que de penser aux lèvres de celui ci sur son sexe, cela le rendait fou. Cependant il n'avait vraiment pas envie que Haru se force ou quoi que ce soit d'autre, pour bien lui faire comprendre il ajouta quelques mots à l'attention de celui ci, d'une voix sérieuse et douce.

    " - Je plaisante, ne t'occupes pas de ça et laisse moi te faire du bien "

    Pour cacher son excitation mais aussi pour continuer ce qu'il avait commencé, il descendit son visage au niveau du bas ventre du jeune voleur. Il lui écarta un peu les jambes pour être plus à l'aise puis il commença à donner quelques coups de langue sur le bout du sexe de son partenaire. Petit à petit il se mis à le suçoter puis enfin il le pris entièrement entre ses lèvres. Il était imposant mais Aki était habile et parvenait à s'occuper avec sa langue et sa bouche de toutes la surface, allant même parfois titiller les deux parties de chairs en dessous. Pour le moment il ne voulait pas encore toucher à l'endroit où il allait le pénétrer, il devait lui faire encore plus de bien avant d'aller dans cet endroit qui serait surement un peu douloureux pour Haru. Alors il continua son action et sans vraiment s'en rendre compte, sa main libre alla se poser sur son propre sexe pour se caresser. Il n'avait jamais été autant exciter, il ne comprenait pas ce qui se passait dans sa tête mais il aimait ça, il aimait cet instant si agréable. Hideki aurait bien sur préféré que cette main soit à Haru et que ses lèvres se posent dessus mais il ne fallait tout de même pas en demander trop, si celui ci en avait envie il le demanderait de lui même. Le jeune hôte continua ses vas et viens, titillant certains endroits sensibles. Il entendait les gémissements de son amant, oui c'était son amant à présent et cette pensée lui faisait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyVen 16 Jan - 20:29

Lorsque les lèvres chaudes d’Hideki vinrent se poser sur les siennes, Haru passa ces bras autours de son cou et approfondit le baiser du mieux qu’il put. Il n’était à présent plus maitre de ces mouvements et agissait à l’instinct, sans vraiment savoir ce qu’il faisait… Au fur et à mesure que la main de son amant descendait lentement le long de son corps vers son sexe à gonflé de plaisir, la respiration d’Haru se fit de plus en plus haletante et il crut presque mourir lorsque les doigts d’Aki commencèrent par le frôler pour ensuite débuter une série de caresses expertes. Jamais encore il n’avait ressenti pareille sensation et il se dit que le sexe avec les filles était une belle perte de temps comparé à toutes les sensations qui se bousculaient à présent à l’intérieur de lui. Alors qu’Hideki mettait fin au baiser, Haru commença à gémir comme jamais encore ça ne lui était arrivé. Il n’arrivait pas à s’en empêcher, et il eut presque peur que quelqu’un ne l'entende. Se plaquant la main sur la bouche pour tenter de faire moins de bruit, il entendit son partenaire parler.

" - J'espère que tu t'occuperas un peu de moi toi aussi "

Se mordant la main à cette idée, plus par désir que par dégout, Haru plongea son regard dans celui d’Hideki et tenta de lui faire comprendre qu’il lui était totalement impossible de répondre pour l’instant. Il ne pouvait plus s’arrêter de gémir et à présent même sa main n’arrivait plus à étouffer le bruit qu’il faisait… Rejetant la tête en arrière et fermant les yeux, il chercha à reprendre sa respiration pour calmer les battements de son cœur qui semblait sur le point d’exploser.

" - Je plaisante, ne t'occupes pas de ça et laisse moi te faire du bien "


Alors là, on pouvait dire qu’il n’y avait plus aucuns soucis ! Car à présent Haru se trouvait dans un tel état d’excitation que même si un meurtre s’était déroulé à coté d’eux, il n’aurait voulu arrêter ce qu’ils étaient en train de faire pour rien au monde... Il continua à tenter de reprendre sa respiration, mais ce fut peine perdu car déjà, il sentait qu’Hideki laissait le soin à sa langue de s’occuper de son intimité, et lorsque celui-ci pris totalement son sexe en bouche, Haru ne put retenir un gémissement plus puissant que les autres. Si quiconque se trouvait dans une pièce à coté de la leur, il avait certainement entendu ce cris là, c’était certain…
Tandis qu’Aki continuait ces vas et viens expert, Haru commença à sentir que le plaisir atteignait son apogée, il allait bientôt venir et il ne voulait pas le faire dans la bouche de son compagnon. Tachant d’arrêter ces gémissement le temps de dire quelque chose, Haru ouvrit la bouche mais n’arriva qu’à prononcer le surnom de l’hôte. Finalement, celui-ci avait raison, lorsque l’on est en train de prendre du plaisir, il est beaucoup plus facile de prononcer "Aki" que "Hideki"… Inspirant à nouveau une grande bouffée d’air, Haru ouvrit à nouveau la bouche et cette fois ci réussi à parler.

- Arrête s’il t…

Certes il n’avait pas réussi à terminer sa phrase, mais au moins l’essentiel était dit. Alors qu’il sentait qu’il allait réellement venir, Haru espéra qu’Aki avait saisi pourquoi le jeune pique pocket lui demandait d'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptySam 17 Jan - 12:35

    Hideki regarda son jeune partenaire prendre un plaisir intense et il s'en réjouissait. A un moment, il entendit la voix de Haru qui confirmait sa respiration et les mouvements de son corps. Il allait bientôt venir. Apparemment le jeune voleur ne voulait pas faire ça entre les lèvres de son amant. Hideki quand à lui n'était pas de cette avis. Ignorant totalement ce qu'il venait de voir et d'entendre, il continua ses mouvements de plus belle pour le faire se déverser en lui. L'hôte voulait absolument qu'il prenne son pied avant de passer à la prochaine étape. Hideki continua ses coups de langues, ses mouvements avec sa main et ses doigts et la descente de ses lèvres humides sur toute la longueur du sexe de Haru. De son autre main, il alla caresser les deux parties de chairs en dessous pour lui faire encore plus de bien et ce fut une bonne idée. En quelques minutes après avoir lutté en vain, le jeune voleur se déversa dans un dernier cris de plaisir, entre les lèvres de son amant. Celui ci attendit qu'il est totalement finit et qu'il retombe sur le lit plus détendu puis attrapa un mouchoir et recracha ce qu'il avait dans la bouche. Aki trouvait ça excitant mais il n'allait tout de même pas avaler, ce n'était pas son genre. Il s'essuya alors la bouche pour qu'il ne reste plus une goutte et revint au dessus de son partenaire qui semblait gêné plus que jamais. Il le trouva incroyablement beau à cet instant. Le regard d'un enfant mais le corps d'un homme, la beauté mais surtout la perfection. Aki se trouvait stupide de le regarder ainsi. L'hôte s'accouda sur le lit, à côté de Haru et de son autre main, alla caresser le ventre puis le visage successivement de son amant. Il en aurait pleuré de le voir ainsi essoufflé après un tel plaisir mais à la place il lui adressa un sourire et quelques mots doux à l'oreille.

    " - Reprend ton souffle ce n'était que le début. "

    Il se mit à rire doucement pour le rassurer et le laisser reprendre son souffle. Enfin il vint déposer un baiser tout aussi passionné que les précédents sur les lèvres de Haru puis il redescendit au niveau de l'entre jambes de celui ci. Cette fois il lui écarta d'avantage les jambes et les plia pour être plus à l'aise. Hideki approcha son visage et alla embrasser l'orifice pour finir par y donner de petits coups de langue pour habituer Haru à se faire toucher à cette endroit. La sensation devait être tellement étrange et agréable pour lui. Aki continua sa tache puis il passa deux de ses doigts pour caresser au tour de l'orifice pendant que l'autre main était posée sur la cuisse du garçon. Hideki se redressa un peu pour donner quelques conseils à son amant qui n'avait pas du tout l'habitude.

    " - Je vais y aller doucement, mais il se peut que cela soit douloureux, il y a même de forte chance mais je t'assure que cette douleur se transformera en plaisir. Si tu as trop mal n'hésite pas à me le dire. "

    Le jeune hôte fit un dernier sourire à son amant et attrapa le gel lubrifiant. Il l'ouvrit et s'en enduit les deux doigts qui allaient servir à préparer l'intimité d'Haru. Aki les approcha de l'endroit par lequel il devait passer, puis il lubrifia autour tout doucement puis finit par en fait entrer un seul pour habituer le garçon à avoir quelques choses en lui. Enfin il inséra le second et attendit la réaction de son amant qui ne serait peut être pas bonne. Tout de même il ne voulait pas aller trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptySam 17 Jan - 13:33

Finalement, la demande d’Haru avait été veine car il finit par se libérer dans la bouche de son amant. Tentant de rassembler ces esprits, il passa une main sur son visage et, haletant, regarda Hideki recracher sa semence dans un mouchoir. A présent que le plaisir retombait, il commençait à se sentir légèrement honteux et ces joues devinrent encore plus rouges qu’elles ne l’étaient déjà… Aki revint au dessus de lui, et ils se regardèrent quelques instant, silencieux. Puis, il s’accouda à ces cotés et lui dit de reprendre son souffle car ce n’était que le début. Haru sut ce qui allait suivre et malgré lui, il eut peur… Cependant, il fit comme ci tout allait bien et échangea un nouveau baiser avec l’hôte qui décidément, savait s’y prendre pour donner du plaisir ! Il le regarda descendre à nouveau au niveau de son entre jambe, et avant même qu’il ne le touche, Haru sentit une nouvelle vague de désir l’envahir. Il ne put cependant s’empêcher d’être gêné lorsque celui-ci vint lécher son orifice, et ferma les yeux pour ne pas voir ce qui allait suivre. C’était une toute nouvelle sensation pour lui et il fut fort surpris de constater qu’elle n’était pas si désagréable que ce qu’il aurait pu penser…

" - Je vais y aller doucement, mais il se peut que cela soit douloureux, il y a même de forte chance mais je t'assure que cette douleur se transformera en plaisir. Si tu as trop mal n'hésite pas à me le dire. "

Haru rouvrit les yeux et regarda Aki avec crainte. Il avait cette impression de ne pas être prêt, mais dans un sens il recommençait à désirer Hideki. Il se contenta donc de se mordre la lèvre inférieure, puis d’acquiescer avant de fermer les yeux à nouveau. Lorsqu’il sentit l’un des doigts de l’hôte le pénétrer, il retint un gémissement d’inconfort, puis il sentit un deuxième doigt entrer en lui et se mordit la lèvre un peu plus violement. Il tenta de se détendre au maximum, et laissa à son corps le temps de s’habituer. Finalement, lorsqu’il senti qu’il n’avait presque plus mal, il baissa les yeux vers Aki et lui fit un signe de tête signifiant qu’il était prêt pour la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptySam 17 Jan - 14:44

    Hideki aperçut le visage de son amant qui lui faisait signe qu'il pouvait y aller. Dans un mouvement délicat, il commença à faire de petit allez retour avec ses doigts dans l'intimité d'Haru. Tout doucement le lubrifiant s'inséra, humidifiant l'orifice et permettant un meilleur accès à ses doigts qui commençaient à aller de plus en plus vite. Tout en faisant cette manipulation, il regarda son partenaire qui semblait apprécier ces caresses encore inconnues pour lui. Aki admira le sexe du jeune voleur qui recommençait à gonfler, preuve qu'il aimait ça. Pour accentuer ce plaisir, l'hôte aller déposer ses lèvres sur ce membre dressé et se remis à le caresser de sa langue humide. Le corps du jeune homme encore inexpérimenté, ruisselait de sueur et son cœur semblait sortir de la poitrine à en croire les battements. Hideki appréciait cet instant qui lui semblait être une partie d'un rêve, il n'aurait pas pu espérer mieux. Il continua encore et encore jusqu'à ce que le jeune homme soit entièrement préparé, puis tout en continuant sa manœuvre, il remonta son visage vers celui d'Haru. Il le regarda sensuellement et déposa un baiser sur son front pour ensuite lui murmurer quelques mots doucement et d'une voix rassurante.

    " - Je vais y aller cette fois. Détends toi un maximum je vais être doux "

    Hideki retira ses doigts, et reprit un peu de lubrifiant pour s'en appliquer sur son sexe plus imposant qu'à la normal par l'excitation, sous le regard emplie d'envie de son partenaire. Lorsqu'il jugea qu'il était assez enduit, il fit retourner son amant pour le mettre dans une position à quatre pattes, se positionnant au dessus de lui. Il aurait aussi pu le prendre dans la position initiale mais il lui semblait que l'accès serait plus simple et donc moins douloureux ainsi. Comme si c'était à lui qu'on faisait l'amour pour la première fois, il rapprocha ses lèvres de l'oreille de son partenaire pour le rassurer à nouveau.

    " - Ne t'inquiète pas, ça va être un peu douloureux, mais ça va aller "

    Aki savait bien de quoi il parlait, après tout il l'avait vécu mais dans des conditions bien différentes. Enfin il plaça le bout de son membre, juste à l'entrée de l'intimité de Haru. D'un mouvement doux mais qui aurait pu sembler paraitre brutale au jeune homme, il le pénétra entièrement. A cet instant, le voleur devait avoir le souffle un peu court et une certaine douleur. Hideki resta un instant ainsi sans bouger pour qu'il puisse s'habituer, il lâcha un gémissement en entrant dans cet univers humide et serré. Aki sentit un peu de sang qui coulait, chose tout à fait normal pour une première fois. Lorsqu'il jugea qu'il avait assez attendu, étant lui aussi très excité, il commença alors quelques vas et viens tout doucement pour ne pas le brusquer, attendant que cela soit lui qui le supplie d'aller plus vite. Il ne voulait absolument pas lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptySam 17 Jan - 16:23

Lorsque les doigts d’Hideki commencèrent à bouger en lui, Haru ne ressentit aucune douleur. En fait c’était tout à fait spécial comme sensation, d’un coté désagréable et de l’autre terriblement bon… Le mouvement s’accéléra, et avec lui la respiration d’Haru qui, une fois de plus, devint irrégulière. A nouveau, le plaisir commença à grandir en lui et lorsqu’Aki recommença à s’occuper de son sexe, Haru ne put retenir un cri d’extase. Jamais encore il n’avait ressenti pareil sensation et il se promit que ce n’était pas la dernière fois qu’il atteignait une telle extase. Finalement, lorsqu’Hideki lui dit qu’il allait commencer, il n’avait plus peur du tout. Il savait que ce ne serait pas les instants les plus agréables de sa vie, du moins au début, mais il était à présent confiant… Après tout, si il y avait quelqu’un qui était susceptible de l’initier à ce genre de chose, c’était bien le jeune hôte ! Haru le regarda donc enduire son sexe de lubrifiant, puis suivant les consignes muettes de son amant, se retourna et se mit à quatre pattes. C’était une position plus qu’étrange pour le jeune homme qui eut presque envie de rire. Il avait décidément la forte impression de se retrouver à la place de toutes ces filles qu’il avait lui-même initié à toutes sortes de plaisir et de jeux…

" - Ne t'inquiète pas, ça va être un peu douloureux, mais ça va aller "

Haru acquiessa et serra les dents, prêt à encaisser... Comme il s’y attendait, lorsque l’hôte le pénétra, il poussa un gémissement de douleur. Ce n’était plus du tout agréable à présent, et il sentit les larmes lui monter aux yeux. Alors qu’il tentait de se détendre au maximum, il sentit Hideki bouger en lui et retint un autre petit cri de douleur. Le plus dur était à présent passer, et il lui fallait à présent attendre que la douleur disparaisse pour laisser place au plaisir. Ce ne fut pas long, car même si il continuait à ressentir un léger picotement, une sensation nouvelle commença à s’emparer de lui et il dut se tenir aux barreaux pour ne pas s’étaler sur le lit. C’était intense, et les bruits qu’il laissait à présent passer entre ces lèvres n’étaient plus des lamentations mais des cris d’extases. Il sentit quelques larmes couler le long de ces joues, mais ne put pas dire pas si elles étaient du à la douleur ou au plaisir qu’il ressentait à présent. Murmurant le prénom de son amant, il se senti la tête tourner et cru presque qu’il allait s’évanouir tan c’était bon. Il avait toujours un peu mal, mais n’y pensait plus du tout. Désormais, tout ce qui comptait c’était qu’Aki continue, qu’il ne s’arrête sous aucun prétexte… Se mordant la lèvre jusqu’au sang, ces cris devinrent plus puissant encore et le plaisir plus intense. Etrangement, le fait d’entendre Hideki gémir le faisait fondre et accentuait encore le désir déjà grand qu’il éprouvait. Dans un ultime effort pour parler, il demanda à son amant d’aller plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptySam 17 Jan - 20:38

    Hideki sentit son cœur se tordre sous les cris de douleur de son amant, mais lorsque celui ci poussa des gémissements de plaisir, le jeune hôte sentit son cœur se calmer et son plaisir monter. Il voyait bien que le garçon prenait vraiment un plaisir fou. Lorsque celui ci lui demanda d'aller plus vite il ne se fit pas attendre. Il accéléra le mouvement, de plus en plus vite, de plus en plus fort, allant toucher le fond de l'intimité de Haru pour le faire hurler. Aki n'en pouvait plus, il perlait de sueur et son partenaire était dans le même état. Hideki ne pouvait plus s'arrêter. Les parois de l'intimité de Haru se resserraient sur le sexe gonflé de l'hôte qui gémissait de plus en plus fort, haletant presque. Il sentait qu'il allait venir, son bas ventre le brulait au plus haut point. Il plaça alors ses mains sur les hanches du voleur pour accélérer ses vas et viens avec force encore une fois. Les coups de reins d'Hideki se faisaient de plus en plus sauvage, tout en restant délicat. Lorsqu'il sentit qu'il allait venir, il approcha son visage à nouveau de l'oreille de son amant pour s'excuser.

    " - Je suis désolée, je ne vais plus tenir ... Je sens que je vais venir "

    Aki était tellement séduisant lorsqu'il prenait son pied, bien qu'il trouvait que Haru était beaucoup plus beau. Tout en continuant ses mouvements, il utilisa sa main pour caresser le sexe de son partenaire de façon à le faire venir lui aussi en même temps. A cet instant, le jeune hôte se sentait dans un autre monde, la pression faite sur son sexe le rendaient totalement fou, fou de plaisir. C'était l'extase total et cela devait être de même pour son amant qui gémissait de plus en plus fort à chaque seconde, se raccrochant comme il pouvait au lit. Hideki continua ses caresses sur le membre érigé de Haru, puis il alla titiller un des tétons du garçon, avec son autre main. Il voulait absolument que le jeune homme prenne du plaisir jusqu'au bout. Hélas il n'allait pas tenir longtemps et son partenaire non plus. Dans un dernier cris de plaisir, il se déversa petit à petit dans l'intimité du jeune voleur. Il resta un instant ainsi, à l'intérieur de son amant, puis se retira et se laissa tomber à côté de lui complètement essoufflée. Du sang coula un peu sur les draps, et il en avait sur le sexe. Hideki avait donné beaucoup pendant ce rapport, il avait mis toute son énergie dans cette relation et il était épuisé mais totalement comblé. Malgré que cela soit un arrangement entre eux, Aki était doux et agréable, même si il était fatigué, il alla caresser les cheveux humides de Haru puis son visage. Il avait une folle envie de le prendre dans ses bras mais il ne voulait pas que le garçon le repousse maintenant que c'était finit alors il n'osa pas, il le laissa faire en restant un peu en retrait même si il ne le montrait pas. Aki ferma les yeux un instant sans dormir puis tout en continuant à tortiller tendrement la mèche de cheveux entre ses doigts, il adressa quelques mots à Haru.

    " - Tu as un corps fait pour être pris. Tu es tellement serré, tellement bon, tellement tout. Putain ... "

    Il était sincère, il n'avait jamais pris autant de plaisir et il n'avait jamais jouis aussi vite, c'était impensable pour lui. Hideki ne se rendit pas compte qu'il faisait des compliments un peu coquin à Haru et il ne s'attarda pas le moins du monde sur le sujet. Il resta ainsi, ouvrant les yeux pour planter son regard dans celui du voleur. Il le trouvait beau à mourir mais ne pouvait pas le lui avouer. A cet instant il aurait aimé qu'il soit à lui et juste à lui, qu'il lui promette de lui appartenir pour l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyDim 18 Jan - 0:49

Tandis qu’Hideki accélérait ces vas et vient, Haru finit de perdre pied avec la réalité et ne réfléchit plus à rien. Il aurait même put oublier son propre nom et à présent, il criait son plaisir sans retenu, ne se souciant pas de savoir si on l’entendait ou non. Il sentit que le plaisir atteignait presque son apogée et tandis que son compagnon continuait d’accélérer ces mouvements, il pria pour tenir le plus longtemps possible... Une sensation aussi agréable ne pouvait pas exister, c’était impossible! Jamais encore il n’avait ressentit pareil plaisir et il se sentit fondre de bonheur lorsqu’Aki lui dit qu’il ne pourrait plus tenir longtemps avant de venir. Le fait de savoir qu’il était lui-même à l’origine des gémissements poussés par son amant le rendait fou et lorsque celui-ci vint caresser son sexe dans un ultime désir de lui faire du bien, Haru sentit monter en lui une vague de plaisir tel qu’il n’en avait jamais connu. Finalement, ils jouirent à l’unisson, Haru se déversant sur les draps froissé du lit… Ne pouvant plus tenir, il se laissa tomber sur le lit, épuisé.
Il sentit Hideki qui s’allongeait à ces cotés et tournant le visage vers lui, le regarda tendrement tout en lui souriant. Il pensa à l'inutilité de la douche qu’il avait pris quelques instants plus tôt car à nouveau il était dégoulinant de sueur, ces cheveux humides collant à son visage et à sa nuque, ces joues encore rougis par l’effort et le plaisir ressentit…
Continuant de fixer Hideki, il ne put s’empêcher de penser avec un nouveau sourire qu'il était particulièrement beau. Finalement, l’arrangement qu’ils avaient passé était la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Non seulement il pourrait désormais voler chaque personne de cet établissement sans aucune crainte, mais si en plus les moments passer au lit à venir avec Aki étaient aussi agréable que celui qu’ils venaient d’avoir, l’année allait être parfaite en tout point! Haru se sentait tellement bien, tellement serein qu'à présent toute trace de honte avait disparu de son esprit! L’hétérosexuel endurci qu’il était encore quelques heures plus tôt était maintenant bien loin et il songea avec un nouveau sourire qu’il avait été bien bête de s’abstenir de profiter des hommes jusqu’ici...
Alors que son compagnon commença à lui caresser les cheveux et le visage, Haru ferma les yeux et sentit enfin son cœur ralentir pour retrouver un rythme plus ou moins normal, lui laissant enfin la possibilité de respirer normalement.

" - Tu as un corps fait pour être pris. Tu es tellement serré, tellement bon, tellement tout. Putain ... "

Haru rouvrit les yeux et ne put s’empêcher de rire. Ce n’était pas un rire moqueur comme à son habitude, c’était un rire innocent, pure, comme celui d’un enfant...

- Merci.

Il ne le remerciait pas seulement pour le "compliment" qu’il venait de lui faire, mais aussi et surtout pour le moment qu’ils venaient d’échanger. Avec un léger pincement au cœur qu’il n’avait encore jamais ressenti jusque là, Haru songea que c’était bien la première fois qu’il remerciait quelqu’un pour ça…

- Et dire que tout ça c’est à cause de ta valise…


Il faisait bien sur allusion à la valise qu’il voulait absolument voler quelques heures plus tôt dans le hall et étrangement à présent elle ne l’intéressait plus du tout… Ou du moins, il ne voulait plus posséder ce qu’elle contenait!
Fermant les yeux à son tour et sans vraiment se rendre compte de ce qu'il faisait, Haru alla poser sa main sur celle d'Aki et la serra. Pour la première fois depuis longtemps il se sentait bien, libre, serein et il sentit même une larme de bonheur couler le long de son visage avant d'aller s'écraser sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyDim 18 Jan - 17:52

    Hideki sourit à son jeune partenaire puis ferma les yeux à nouveau tout doucement. La nuit était tombée mais la lumière contenue dans son cœur par tout ce bonheur, éclairait parfaitement son univers. Ils étaient tous les deux installés dans le lit du jeune hôte, couvert de leurs semences et de leurs sueurs mélangées. Décidément ce spectacle aurait pu en répugner plus d'un mais au contraire Aki lui, trouvait ça agréable. Se dire qu'il venait de passer la plus belle journée de sa vie, lui gonflait le cœur à bloc. Hideki alla déposer un baiser sur le front de son partenaire tout en continuant de lui caresser les cheveux. Lorsque le jeune voleur parla de la valise, Hideki ne put s'empêcher de rire, et il se décida à lui expliquer ce que contenait sa valise mais également la signification de son pendentif. Il n'avait pas envie de lui cacher, et il espérait qu'en comprenant la valeur que cela avait sur lui, Haru n'essaierait pas de les lui voler. Aki était loin de s'imaginer que le voleur n'avait plus de vue sur ses biens, du moins plus sur la valise.

    " - Ma fameuse valise ... Tu sais elle ne contient rien de très grande valeur. Il y a juste mes partitions de musique, quelques lettres et des photos. Des photos de ma mère ... "

    Hideki s'arrêta un instant. Sa mère ... Voila le rapport avec sa montre mais aussi la cause de toutes ses souffrances. Au point où il en était, il valait mieux tout raconter à son nouvel amant, ainsi il comprendrait peut être d'avantage ses réactions parfois étrange. En contre partie il refusait totalement de parler de son père, du moins pas de lui même. Il n'avait pas envie de se plaindre, cependant si Haru lui demandait des informations il lui répondrait sans se cacher. Hideki détestait mentir de toutes façons. Il sortit de ses pensées et reprit ce qu'il avait commencé. Il attrapa son pendentif montre qu'il avait posé sur le bureau avant de faire l'amour avec son partenaire, puis le remis autour du cou. Lorsque cela fut fait, il le prit entre ses doigts, abandonnant Haru du regard pour le placer sur l'objet, puis reprit ce qu'il était en train de dire précédemment.

    " - Ce bijou est très important pour moi c'est pour ça que je l'ai récupéré alors que je t'ai laissé l'argent. Les billets n'ont aucune valeur pour moi, contrairement à toi qui aime tant les voler. Pour moi rien n'a d'importance à part ma mère ... "

    Cette révélation était tellement pure et douce venant d'une personne comme lui. Le jeune hôte ouvrit le pendentif pour laisser voir d'un côté la montre et de l'autre la photo de sa mère. C'était une très belle femme et il lui ressemblait énormément. Des longs cheveux noirs, des yeux en amande noirs lui faisant un regard très profond, le tracé de son nez, les courbes de son menton, le tracé de son visage, tout faisait penser à Aki. Tout était identique, du début à la fin. Hideki ne versa pas de larmes, il avait oublié comment pleurer, mais son visage montrait toute la tristesse la plus profonde. Il referma le bijou et s'écroula à nouveau sur le lit en soupirant puis tout en fermant les yeux il continua à parler pour alléger son cœur.

    " - Tu sais j'ai peur, je ne me souviens plus moi même du visage de ma mère, alors je regarde cette photo ou celles présentes dans ma valise. Ma mère était une femme idéale, douce et intelligente, toujours au petit soin pour les autres. Hélas ce genre de personnes ne survit pas longtemps dans ce monde. Quelle idiote ... Elle aurait dut être méchante, elle aurait dut crier, s'énerver, insulter ... Si seulement ... "

    La vérité c'est qu'il adorait sa mère et qu'il était terriblement malheureux qu'elle soit morte, d'ailleurs il n'avait même pas dit clairement qu'elle était décédé, il n'aimait pas le dire. Hideki en voulait à son père, à tous ces gens horribles mais surtout à lui même d'être devenue ce qu'il était devenue. Il détestait les personnes faibles pourtant il les aimait passionnément, c'était tellement compliqué dans sa tête. Finalement il s'était peut être attaché à Haru pour ce visage enfantin et cette douceur qu'il dégageait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyDim 18 Jan - 20:32

Souriant au contact du baiser qu’Hideki vint poser sur son front, Haru se laissa bercer par les douces caresses de celui-ci. Il se sentait en pleine forme, rayonnant comme jamais encore il ne l’avait été. Cependant, à ce moment là, jamais il n’aurait pu se douter des sentiments qui commençaient à naitre en lui. Après tout, comment aurait il pu se douter de la façon dont il allait s’attacher à Hideki? Attentif, il rouvrit les yeux et l’écouta avec attention lorsque celui-ci commença à lui parler. Il lui raconta ce que contenait sa valise, rien d’extraordinaire en soit, ce qui fit sourire Haru. Cependant, il songea que ce qu’elle contenait était surement bien plus précieux aux yeux d’Aki que tout ce à quoi il aurait pu songer… Le regardant passer son pendentif autours du cou, Haru se sentit coupable d’avoir essayé de le voler… Après tout, il ne réfléchissait que peu aux conséquences de ces vols qui pourtant parfois devait être plus ou moins désastreuse… Il resta silencieux et continua d’écouter Aki alors qu’il lui parlait de son pendentif, de son importance à ces yeux et de sa mère… Sa voix était triste, faible et Haru eut l’impression de voir une toute nouvelle personne en face de lui. Il semblait et Haru eut envie de le prendre dans ces bras pour le consoler… Lui-même avait toujours grandi dans une famille plutôt unis, mis à part son frère qui était un imbécile fini, et il ne savait pas ce que c’était que d’être malheureux au sein de sa famille, que d’être impuissant face aux malheurs s’abattant sur les êtres les plus cher qu’un être humain puisse avoir au monde… A présent, il aurait presque eut envie de se frapper pour avoir tenté de voler ce bijoux. C’était stupide de sa part, totalement stupide… Et pourtant, c’était bien la première fois qu’il éprouvait le moindre remord suite à un vol ! D’habitude, il se fichait de savoir si la personne qu’il dépouillait était riche ou pauvre, si ce qu’il lui prenait avait une quelconque importance à ces yeux. Avalant difficilement sa salive, Haru fixa ces yeux sur le petit pendentif qu’Aki venait d’ouvrir. La photo de sa mère était magnifique, et il lui ressemblait tant ! Se sentant plus coupable que jamais, Haru se décida finalement à prendre la parole.

- Je suis désolé… Je n’aurais jamais du tenter de te le voler… Tu sais pour moi la seule importance que peut avoir un objet, c’est le prix qu’on peut en tirer. En fait, je n’attache d’importance qu’à l’argent. J’aurais aimé avoir quelque chose à chérir vraiment… Comme ce pendentif par exemple.


Sa voix se cassa et il se tut, continuant de fixer le visage triste d’Aki qui refermait a présent le pendentif et se rallongeait sur le lit.

" - Tu sais j'ai peur, je ne me souviens plus moi même du visage de ma mère, alors je regarde cette photo ou celles présentes dans ma valise. Ma mère était une femme idéale, douce et intelligente, toujours au petit soin pour les autres. Hélas ce genre de personnes ne survit pas longtemps dans ce monde. Quelle idiote ... Elle aurait dut être méchante, elle aurait dut crier, s'énerver, insulter ... Si seulement ... "


Haru continua d’écouter, silencieux. D’habitude, il n’était pas quelqu’un de très attentif aux problèmes des autres et en temps normal il aurait certainement rit au nez d’Hideki en lui disant qu’il n’avait que faire de ces problèmes existentielle, qu’il n’avait qu’à aller voir ailleurs si il avait envie de se plaindre. Mais cette fois ci, c’était différent… Il avait presque besoin de l’écouter, de chercher à le comprendre et presque malgré lui, il se rapprocha d’Hideki pour passer un bras autours de lui. N’étant pas quelqu’un de très doué pour réconforter les gens en leur parlant, il préférait souvent les gestes aux grands discours... Néanmoins, ce fut presque malgré lui qu’il prit la parole…

- Tu sais, être quelqu’un de méchant n’apporte rien de bien dans la vie. Moi-même, je passe mon temps à voler tout le monde et à calmer mes sautes d’humeurs sur la première personne venue… Résultat, je suis dans cet établissement depuis un an et je n’ai pas un seul ami… Les seules personnes qui me connaissent sont celles qui ont quelque chose à me reprocher et lorsque j’ai moi-même besoin de quelqu’un à qui parler je ne trouve personne pour le faire. Ta mère elle au moins, elle est aimée par toi, et c’est l’un des plus beau cadeaux que tu peux lui faire…

Il n’osa pas demander ce qui était arrivé à sa mère et d’ailleurs il avait presque peur de le savoir. Il se doutait bien vu la façon dont Hideki parlait d’elle qu’elle n’était plus de ce monde, mais il ne voulut pas l’entendre dire, c’était horrible rien que d’y penser. Enfouissant son visage dans le cou d’Aki, il ferma à nouveau les yeux et redevint silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyDim 18 Jan - 21:22

    Hideki sentit que son partenaire prenait vraiment soin de lui et s'inquiétait, ce qui lui fit chaud au cœur. Lorsque Haru lui adressa ses paroles réconfortantes, il ne put réprimer un sourire délicieux et tendre envers celui ci. Le jeune hôte caressa la tête de son amant lorsque celui ci se blottit contre lui. Puis doucement, il détacha son pendentif et l'accrocha au cou du beau Haru. Hideki lui même ne comprenait pas son geste, mais sans vraiment se préoccuper de ses sentiments qui grandissaient, il pris le pendentif entre ses doigts alors qu'il était autour du cou du voleur. Puis tendrement il serra le garçon dans ses bras, collant leurs deux corps l'un contre l'autre et allant déposer un baiser sur son crane doucement. Pour que le garçon comprenne son geste concernant la montre, il lui adressa quelques mots.

    " - A présent tu auras quelque chose à chérir ... "

    Il n'en dit pas plus, laissant le silence entrer en scène comme lors d'un spectacle ou quelque chose d'important et de prenant vient de se passer, et c'était le cas. Aki venait de remettre son bien le plus précieux, dans les mains d'un voleur dont il ne savait rien et avec qui il avait fait l'amour quelques minutes plus tôt. Oui il avait fait l'amour et il n'avait pas couché, même si il ne le savait pas encore, c'était bien de l'amour. C'est à cet instant qu'il comprit que certains sentiments venaient de s'emparer de lui comme une tornade dévastant tout un village. Le jeune hôte sentit ses joues se teinter de roses à peine visible puis il reprit ses esprits pour ne rien laisser voir à son amant face à lui qui ne comprendrait surement pas. Il ne pouvait pas lui dire, ils avaient une sorte de contrat ensemble mais rien de plus alors comment pourrait il lui demander maintenant de l'aimer. Haru lui appartenait déjà par cet accord alors il fallait qu'il s'en contente et qu'il le protège de loin comme il le pouvait. C'est alors qu'il revint sur sa pensée première, celle de sa mère. Hideki décida de continuer cette conversation comme si le geste qu'il avait eu en donnant ce pendentif, n'avait aucune signification, le voleur lui allait surement revenir sur le sujet. L'hôte attrapa une cigarette et l'alluma, laissant le paquet et le briquet à côté pour que son partenaire puisse se servir, enfin il posa le cendrier près d'eux et continua.

    " - Ma mère n'a plus personne et elle ne peut plus être aimée. Elle est morte lorsque j'étais enfant. Aujourd'hui elle est seule et triste, en train de bruler en enfer parce qu'elle a été souillée "

    Souillée. Oui c'était le cas, son père la violait et la battait comme un fou, comme si c'était un objet avec lequel on pouvait s'amuser sans penser aux conséquences. Haru allait surement lui poser des questions, et il en avait envie. Il voulait tout lui dire, tout lui raconter. Pas se plaindre, non, juste lui dire tout à propos de lui tout en gardant une part de mystère. Oui le mystère, c'était cet amour qu'il éprouvait pour lui, hors de question de lui dire. Aki serait doux et prévenant mais jamais il ne lui révèlerait ce secret, il le garderait encré en lui pour toujours. Il se retiendrait de battre tout ceux qui s'approcherait de Haru et calmerait son cœur chaque fois qu'il s'emballerait en sa présence. Aki tira une bouffée sur sa cigarette et s'allongea sur le dos, plaçant son bras libre derrière la tête pour se détendre et regarder le plafond. Il savait qu'ils allaient continuer de discuter alors autant se mettre à l'aise. Tirant sur le drap, il le remonta pour cacher la partie inférieur de son corps et celle de son amant, il n'était pas pudique mais il ne voulait pas que quelqu'un puisse baver sur le corps de son bel Haru qu'il voulait seulement pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyLun 19 Jan - 0:10

Lorsque Haru senti Hideki lui passer sa chaine autours du cou, il rouvrit les yeux et le fixa intensément. Au début, il n’osa même plus respirer puis baissant lentement les yeux vers le petit pendentif, il le regarda quelques instants tout en le caressant d’une main. Il sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine et il eut presque envie de pleurer. Il aurait aimé dire à Aki que ce n’était pas la peine, que c’était de la folie de lui donner quelque chose d’aussi précieux, mais il ne put pas. En fait, à l’ instant même ou la chaine c’était retrouvé autours de son cou il avait commencé à chérir cet objet qui représentait désormais tellement à ces yeux... Ce n’était pas seulement un bijou, c’était celui d’Aki et il était chargé de ces souvenirs et émotions. Relevant ces yeux embués de larme vers le bel hôte allongé à ces cotés, il alla déposer un doux baiser sur ces lèvres et se serra un peu plus contre lui. Il lui était même impossible de prononcer le moindre mot tan les émotions qu’il ressentait en lui étaient puissante et il eut soudain envie de rester ainsi pour toujours, allonger aux cotés d’Aki, le visage enfouit dans le creux de son cou, inhalant le parfum suave de sa peau… Il l’entendit allumer une cigarette et instantanément, l’envie lui prit de fumer lui aussi. Se redressant, il en pris une dans le paquet qu’Hideki avait laissé à ces cotés et l’alluma. Puis il se laissa retomber sur le lit, tout contre le corps nu de son compagnon et inhala une première et longue bouffée de fumée.

" - Ma mère n'a plus personne et elle ne peut plus être aimée. Elle est morte lorsque j'étais enfant. Aujourd'hui elle est seule et triste, en train de bruler en enfer parce qu'elle a été souillée "

Haru ferma les yeux et souffla lentement la fumée de sa cigarette. Ainsi c’était donc vrai, la mère d’Hideki était morte le laissant seul alors qu’il semblait l’aimer éperdument… Emu, il reprit la main d'Aki dans la sienne et, inhalant une nouvelle bouffée de fumée, se décida à poser la question qui le démangeait.

- Souillée ? Comment ça ?


Fronçant les sourcils, il tourna son visage vers celui d’Hideki et attendit sa réponse. Il était fort touché que celui-ci se confit ainsi à lui alors qu’il le connaissait à peine et était à présent curieux d’en savoir plus. Le fait d’avoir son pendentif autours du cou lui donnait l’impression qu’ils étaient maintenant lié d’une certaine façon et il voulait à présent tout connaitre de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyLun 19 Jan - 12:02

    Hideki apprécia particulièrement les gestes de tendresse que lui offrait son partenaire face à cette solitude qui s'emparait de lui chaque fois qu'il repensait à son passé. Lorsque celui ci lui posa la question qu'il avait prévue, il se sentit à la fois rassuré parce qu'il voulait lui en parler mais aussi un peu stressé car il allait devoir se souvenir de toutes ces choses qu'il aimerait oublier. Aki sentait qu'il devait lui raconter son histoire, en lui confiant son pendentif, c'est comme si il lui confiait une partie de sa vie alors il fallait qu'il le fasse, et finalement cela serait peut être une excellente thérapie pour son mal être. Petit à petit dans son esprit, le jeune hôte tentait de se rappeler des moindres détails, de tous ce qu'il s'était passé du début à la fin sans rien oublier. Alors en tirant une bouffée sur sa cigarette comme pour se donner du courage, il entama cette longue histoire.

    " - Lorsque j'étais enfant, je pensais comme chacun que mes parents s'aimeraient pour l'éternité, ils étaient mes modèles, en particulier mon père. Ma mère cachait ses blessures au plus profond d'elle même et je n'ai su les découvrir que lorsque j'ai vu cette scène. J'ai découvert mon père dans le salon entrain de la prendre de force et avec violence. Il assouvissait son propre plaisir tout en faisant souffrir ma mère. Je n'ai raté aucun détails, de sa façon de la pénétrer violemment à ses coups qu'il lui donnait en lui disant qu'elle aimait ça. Tout me semblait horrible, je ne comprenait pas comment mon père que je prenais pour modèle, pouvait être entrain de faire saigner et pleurer la personne que je voulais protéger. "

    Aki avait un air tout à fait sérieux en racontant cette histoire. Parfois un sourire ce dessinait sur ses lèvres, plus pour essayer de contenir sa peine et sa rage que par bonheur. Il revoyait dans sa tête, toute la scène qui lui avait détruit sa vie. Parfois il se demandait comment cela avait pu arriver, aujourd'hui il n'y réfléchissait plus, il se disait simplement que les meilleures personnes sont celles qui souffrent le plus et c'est tout. La vie est injuste. Cependant ce n'était pas tout et il devait finir de raconter ce qu'il avait sur le cœur.

    " - Je n'ai pas réagit, je n'ai pas pu intervenir. J'ai été voir ma mère lorsqu'elle était seule, mon père partit on ne sait ou, surement voir d'autre femmes. Elle ne pleurait pas, elle me souriait d'un sourire chaleureux et elle m'a pris dans ses bras alors que j'étais déjà un grand jeune homme. Alors j'ai pleuré pour elle, j'ai pleuré jusqu'à ce que mon corps soit entièrement desséché, plus aucune larmes. Je lui ai demandé pourquoi elle ne disait rien, pourquoi elle le laissait faire. Je lui ai crié que moi je le tuerai. A cet instant elle m'a seulement répondu que dans la vie il fallait prendre ce que l'on avait et pardonner au gens qui vous font du mal. Elle m'a aussi interdit de faire quoi que ce soit. Seulement je ne l'ai pas écouté ... "

    Il marqua à nouveau un temps de pause comme si ce qui allait suivre était encore plus douloureux, et c'était probablement le cas puisqu'il ferma les yeux pour se calmer et serra la main de Haru un peu plus fort pour se protéger. Il racontait cette histoire pour la première fois, même à son oncle lorsqu'il avait emménagé chez lui, il ne lui avait rien dit. Sans rien laisser paraitre sur son visage, il reprit son monologue.

    " - J'ai fait l'erreur de tout envoyer à la gueule de mon père. Et cette fois, j'étais devenue sa cible. A quatorze ans, j'étais encore inexpérimenté dans le domaine sexuel et je nourrissais le rêve d'avoir un jour quelqu'un à aimer, avec qui je ferais l'amour pour la première fois. Ce rêve c'est bien vite brisé lorsque mon père m'a pris ma virginité sans se soucier de savoir que j'étais un homme et en plus de ça son fils. Je me fichais pas mal des coups qu'il me donnait, je me disais que ainsi, il ne les donnerait pas à ma mère. Mais le fait de le sentir en moi me répugnait au plus au point, je détestait cette sensation, j'en aurais crevé si j'avais pu. Seulement ce n'est pas moi qui en suis mort, c'est ma mère ... "

    Hideki revit chaque scène dans sa tête, une à une. Le sexe de son père forçant le passage de son intimité, ses gros doigts sur son propre membre puis entre ses lèvres. La semence de son père sur son visage et dans sa bouche. Tout le dégoutait et il y avait de quoi. A cet instant il sentit son cœur se serrer pour tenter d'effacer ces images de sa tête, mais rien n'y faisait, toute sa vie n'avait été que douleur et aujourd'hui il ignorait si un jour il se sentirait mieux et si il oublierai toutes ces choses si terribles. Il n'avait pas envie de se plaindre mais la douleur restait là malgré lui. C'est alors qu'il libéra la fin de son histoire qui était la mort de sa mère.

    " - Elle n'a pas supporté de me voir ainsi souillé, elle s'est laissée mourir de chagrin ne sachant plus vers qui se tourner. Elle se fichait pas mal d'être violer mais elle ne voulait pas que ça m'arrive c'est pour cela qu'elle m'avait demandé de ne rien dire. Je pensais que c'était pour se protéger mais en faite c'était pour me protéger. Je l'ai tué, je n'ai pas écouté ses conseils et je lui ai fait perdre la vie. "

    Aki ne voyait pas l'intérêt de lui raconter la suite qui était simple, il avait emménager à Hakujoo sous la tutelle de son oncle le directeur. L'hôte préféra s'arrêter là, laissant Haru penser ce qu'il voulait de toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyLun 19 Jan - 13:41

Haru resta silencieux, écoutant attentivement le récit d’Hideki. Au fur et à mesure que celui-ci racontait son histoire, le jeune voleur sentit grandir en lui un sentiment de révolte. Comment pouvait-on faire subir une chose pareille à des êtres humains ? C’était ignoble, et alors qu’il sentait les doigts d’Aki se resserrer autours de sa main, Haru put presque sentir la douleur que celui-ci ressentait dans son cœur. Il continua d’être attentif à ce que son compagnon lui racontait, n’imaginant que trop bien la douleur qu’il avait put ressentir de voir ainsi sa mère se faire battre et violée sans pouvoir faire quoi que ce soit… Comment pouvait-on vivre quelque chose d’aussi terrible et en ressortir indemne ? C’était impossible… Mais ce ne fut que lorsqu’Aki commença à lui raconter comment son père l’avait violé à l’âge de quatorze ans qu’Haru commença à saisir l’horreur de la vie du jeune homme allongé à ces cotés. On lui avait enlevé sa pureté, son innocence, on l’avait forcé alors qu’il n’était encore qu’un enfant et c’était la chose la plus horrible qu’Haru n’eut jamais entendu. Tirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette, il observa le jeune hôte et se sentit fondre devant la tristesse de son visage. Il était l’une de ces rares personnes que la tristesse n’arrive pas à enlaidir. Il était beau, et il le restait même dans les pires instants…

" - Elle n'a pas supporté de me voir ainsi souillé, elle s'est laissée mourir de chagrin ne sachant plus vers qui se tourner. Elle se fichait pas mal d'être violer mais elle ne voulait pas que ça m'arrive c'est pour cela qu'elle m'avait demandé de ne rien dire. Je pensais que c'était pour se protéger mais en faite c'était pour me protéger. Je l'ai tué, je n'ai pas écouté ses conseils et je lui ai fait perdre la vie. "

Haru serra la main de son compagnon plus fort encore dans la sienne et chercha les mots justes pour parler. Une fois de plus il se senti coupable sans vraiment savoir pourquoi et voulu réconforter son compagnon… On ne se rend jamais bien compte cependant à quel point il est dur de trouver les bons mots pour remonter le moral de quelqu’un, surtout en pareil situation ! Finalement, après avoir réfléchi quelques instants, Haru prit la parole.

- Ce n’est pas de ta faute… Tu as voulu protéger ta mère, tu l’aimais et tes intentions étaient bonnes. Comment aurais-tu pu savoir que cet enfoiré te violerait ? Tu avais beau savoir que c’était un monstre, tu n’avais que quatorze ans, tu ne pouvais pas deviner… Personne ne l’aurait pu… Ta mère n’est pas en enfer Aki, elle est au paradis, du moins si ça existe vraiment. Elle est morte parce qu’elle t’aimait trop et qu’elle ne supportait pas de te voir souffrir, mais c’était une femme gentille qui ne voulait que ton bien et jamais une personne comme elle irait moisir en enfer ! Ton père par contre lui… Est-il toujours en vie ?

Sa voix tremblait au fur et à mesure qu’il parlait et lorsqu’elle se cassa pour laisser place au silence, Haru eut l’impression d’avoir quelque chose de très gros coincé au travers de la gorge. Il était bouleversé et il fut prit d’une soudaine envie de protéger Hideki pour que plus jamais aucun malheur ne lui arrive. Tirant à nouveau sur sa cigarette, il caressa le dos de la main de son compagnon avec le pouce dans un ultime besoin de lui montrer qu’à présent il était là pour lui…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyLun 19 Jan - 16:15

    Hideki ne s'attendait pas particulièrement à avoir ce genre de réconfort mais cela lui fit chaud au cœur. Il afficha un sourire doux et ouvrit les yeux pour se tourner ensuite vers Haru et le regarder. Il écrasa sa cigarette et lâcha la main de son partenaire pour venir se placer au dessus de lui, posté sur ses genoux. Lorsqu'il fut positionné juste au dessus, il descendit voler un nouveau baiser au jeune voleur et alla toucher du bout des doigts, le pendentif qu'il lui avait mis autour du coup. Enfin il s'allongea un peu sur Haru, se maintenant sur ses coudes, placés de chaque côté de la tête de son amant. Il ferma les yeux, posant son front contre celui de son partenaire et entreprit de répondre à sa question même si il n'avait pas envie de se rappeler que son père était toujours en vie quelque part, toujours dans leur maison.

    " - Il est toujours en vie oui ... Il habite toujours la maison de mon enfance, aujourd'hui encore il ne s'est pas remarié mais il couche avec toutes ces domestiques une par une. Je le sais parce que j'y suis passé une jour et je me suis aussi amusé avec certaine d'entre elles. "

    Aki s'arrêta comme si ce qu'il venait de dire était ennuyeux et qu'il le regrettait. Oui c'est vrai qu'il s'était envoyé en l'air avec pas mal de domestiques de son père mais elles étaient toutes consentantes et en redemandaient chaque fois que le jeune hôte avait finit. Décidément, il détestait ces femmes avides de plaisir qui abandonne lâchement leurs petits amis pour finir dans le lit d'un professionnel qui sait les faire jouir. A cet instant, Hideki se rendit compte que Haru avait aussi pris son pied, mais c'était différent, là ils avaient un contrat, bien que le voleur ai pris un plaisir fou. Aki se retira du dessus du garçon , les pensées pleines d'horreur. Il s'assis juste à côté, une jambe replié, l'autre écartée mes tendues, laissant son sexe à la vue de Haru. Etait ce une invitation à venir lui faire du bien ? Plus ou moins, il en avait envie oui. Après avoir reparlé de tout cela, il ne désirait qu'une chose, oublié tout à nouveau et la seule façon d'oublier pour lui c'était le sexe. Bien sur il avait des sentiments pour le voleur mais il ne pouvait lui dire. Ils avaient un contrat et Haru avait tout intérêt à le respecter en acceptant les moindres désirs de l'hôte, ou plutôt les soit disant désirs cruels qu'il laissait voir alors qu'il voulait tout le contraire. Hideki ralluma une cigarette puis reprit.

    " - Je n'ai plus envie de parler de ça. Désolée de t'avoir ennuyé avec ça et merci d'avoir écouté mais toi et moi on est juste lié par un contrat alors faisons ce que nous avons à faire. "

    Il aurait aimé crever de lui avoir parlé aussi mal. Par ce que nous avons à faire, il voulait dire que le jeune homme devait venir s'occuper un peu de lui, il avait eu sa dose de plaisir, au tour d'Aki. A cet instant, l'esprit d'Haru devait être bien embrouillé par ce retournement de situation et Hideki en aurait pleuré tellement ça lui faisait mal de le rejeter ainsi, mais il s'était promis de ne rien lui dire concernant ses sentiments alors il allait le faire. Cependant le jeune voleur n'était pas bête, il ne comprendrait peut être pas les sentiments du garçon, mais il comprendrait qu'il cache quelque chose. Pourquoi lui dirait il qu'ils ne sont liés que par un contrat alors que précédemment il lui avait confié son bien le plus cher. Hideki n'avait plus envie de discuter, il avait envie de refaire l'amour. Oui il faisait réellement l'amour, il ne couchait pas comme avec ses domestiques, mais ça le jeune voleur ne le savait peut être pas hélas. A présent qu'il l'avait habitué, il avait envie de faire ça à sa manière, plus sauvagement. Mais il avait oublié un détail important, c'est que Haru avait subit sa première fois et qu'il risquait d'avoir mal si il le prenait avec plus de force. Hideki avait les esprits embrouillés, il ne voyait plus rien autour de lui à part le voleur. Et plus il le regardait plus son cœur le torturait. N'avait il donc pas le droit d'aimer ? Ne le mérite t'il pas ? Ce genre de questions lui venait à l'esprit, il en oublia même que son amant n'allait peut être pas accepté de faire ce qu'il avait envie de faire. Tant mieux finalement, ainsi il pourrait le libérer et ne le reverrait plus jamais. A cet instant son cœur se déchira un peu plus. Il pensait à ce qu'il allait faire et ça le faisait bruler à petit feu mais son esprit ne lui dictait plus les bonnes choses. Il espéra alors que Haru comprendrait et qu'il ne le détesterait pas, bien que pour lui, le mieux serait de se séparer pour qu'il ne lui fasse pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyLun 19 Jan - 19:32

Ecrasant sa cigarette, Haru accepta avec plaisir le baiser qu’Hideki vint lui donner. Puis, il l’écouta lorsque celui-ci lui raconta que son père était toujours en vie. Ainsi il n’y avait vraiment aucune justice ? Cet homme qui avait violé et battu sa femme et son enfant vivait une existence heureuse, s’envoyant en l’air avec les domestiques alors que son propre fils était à présent rongé par le chagrin… Haru se sentit révolté, mais il ne parla pas. Il s’en voulait déjà suffisamment comme ça d’avoir à raviver le souvenir d’un père aussi immonde et ne chercha pas à en savoir plus. Il se contenta d’observer Aki qui s’asseyait à ces cotés, un sourcil levé, se demandant si la position du jeune homme, qui était provoquante à souhait, signifiait réellement qu’il en voulait encore. Haru qui était lui-même exténué par leurs précédents ébats commença d’abord par penser qu’il se faisait des idées, mais la voix d’Hideki le ramena bien vite à la réalité…

" - Je n'ai plus envie de parler de ça. Désolée de t'avoir ennuyé avec ça et merci d'avoir écouté mais toi et moi on est juste lié par un contrat alors faisons ce que nous avons à faire. "


A cet instant, Haru eut le souffle coupé comme ci il venait de recevoir un coup de poing dans le ventre. Après s’être confié à lui de manière si innocente et lui avoir remis l’objet qui comptait le plus à ces yeux, Hideki se mettait à présent à lui parler comme ci rien ne c’était passé et le ton froid qu’il venait d’employer n’était pas pour plaire à Haru. Le jeune voleur aurait pourtant pu comprendre, étant lui-même quelqu’un de lunatique, mais c’est justement à cause de ce trait de caractère qu’il n’arriva pas à excuser l’attitude sondaine d’Aki. En fait, ce revirement de situation venait de le faire lui aussi changer du tout au tout et il eut presque envie de frapper Hideki. S’il y avait bien quelque chose qu’il ne supportait pas, c’était qu’on lui parle sèchement et, même si il était vrai que lui et le jeune hôte avaient passé un accord, il n’arrivait pas à encaisser ce changement soudain de ton. Lui qui quelques instants plus tôt était la personne la plus comblée du monde était soudain entré dans une colère noire ! Et c’était d’ailleurs beaucoup trop de colère pour si peu, mais Haru ne faisait jamais les choses modérément, avec lui c’était sois noir, sois blanc. C’est donc les joues rougis par la colère, qu’il se leva soudain embarquant le drap avec lui et l’enroulant autours de sa taille pour cacher sa nudité qui le mettait à présent mal à l’aise. Puis, ces yeux lançant des éclairs, il regarda Hideki et se mit à lui parler la voix tremblante.

- Va te faire voir !


Il aurait aimé pouvoir le frapper et l’insulter de tout les noms possible, mais c’était impossible… Non pas parce qu’il était le neveu du directeur ou quoi que ce soit, mais parce qu’il ne pouvait pas se résoudre à le toucher. Il n’aurait pas su dire pourquoi, et d’ailleurs il ne s’attarda pas sur le sujet. Tout ce qu’il souhaitait à présent, c’était qu’Hideki lui réponde méchamment, qu’il le frappe même, pour qu’il puisse avoir une vraie bonne raison de laisser éclater sa colère. Pris de tremblements de rage, il recula maladroitement vers le fond de la pièce et alla s’adosser contre le mur, le plus loin possible d’Aki tout en sentant malgré lui les larmes lui monter aux yeux. Haru savait en lui-même que sa réaction était tout à fait hors norme compte tenu des circonstances, mais jamais encore il n’avait réussi à se contrôler lors d’une de ces sautes d’humeurs, et ce n’était malheureusement pas aujourd’hui qu’il allait commencer ! Et puis, le sentiment étrange qu’il avait ressenti en lui, la douleur qui c’était emparée de son cœur lorsqu’Aki lui avait rappelé qu’au final il n’était qu’un objet le rendait fou de rage. Il ne comprenait pas ce sentiment et il ne voulait pas le comprendre. Tout ce qui comptait, c’était qu’Hideki venait de le faire redescendre de son petit nuage aussi brusquement que si il lui avait donné une claque et si il y avait bien quelque chose à ne pas faire avec Haru, c’était de le brusquer de quelque façon que ce soit…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMar 20 Jan - 11:43

    Hideki se sentit rassuré que le jeune homme réagisse ainsi, alors il n'était pas comme toutes ses femmes impures ou pire encore, comme lui. A cet instant, Aki s'était dit que Haru n'était pas amoureux de lui ou il ne partageait pas ses sentiments du moins et dans un sens cela le rassurait. Il n'avait pas envie de l'entrainer dans ses peines, sa douleur et sa vie qui lui semblait si horrible. Le jeune hôte se leva et enfila des vêtements rapidement puis il passa la main dans ses cheveux pour se recoiffer en vitesse. Enfin il s'approcha de son amant ou peut être ex amant, et plaqua ses mains de chaque côté de la tête de celui ci. Il approcha son visage de celui du jeune homme en le regardant d'un regard différent de leur premier échange, mais cela Haru ne le remarquait peut être pas. Le jeune voleur ne remarquerait peut être pas que ses yeux étaient emplie d'amour et non de désir comme par le passé. Non il ne comprendrait pas, c'était presque impossible. Hideki alla voler un dernier baiser à son partenaire puis caressa le pendentif une dernière fois et enfin lui adressa quelques mots doucement.

    " - Ne te laisse pas souiller par un homme comme moi ... "

    Ce n'était pas ce qu'il voulait dire mais il n'y pouvait rien, il n'arrivait pas à être méchant ou à essayer de se faire détester. Il l'aimait tellement, que tout lui semblait impossible. Il s’était pourtant promis de ne rien lui avouer mais impossible de tenir. Il n’aimait pas voir le visage si différent de Haru, il aimait le voir sourire ou rougir mais pas en colère surtout pas. Le jeune hôte reprit ses esprits et lança un nouveau regard emplie de tristesse à son futur ex amant, puis dans un sourire il tenta de lui adresser les mots qu'il n'arrivait pas à dire, d'un regard méchant.

    " - Nous n'avons plus rien à faire ensemble. Oublie moi ... "

    Ces derniers mots le tordirent de douleur. Il ne put retenir ses larmes et tapa contre le mur sur lequel il était appuyé. Il baissa la tête, collant son crane et ses cheveux sur le torse de Haru. Les larmes coulèrent le long de ses joues et il tenta de les cacher discrètement. Cette homme au cœur si rude avait tellement mal à cet instant, aussi mal que le mur dans lequel il venait de se défouler, juste à côté d’Haru. Sans relever la tête il continua à parler, lui qui voulait tout cacher, il allait se dévoiler sans pouvoir s'arrêter. Son cœur allait se libérer alors qu'il ne le voulait pas.

    " - Putain pourquoi j'y arrive pas, qu'est ce que tu m'as fait ? Il faut que je te dise de partir mais je n'arrive qu'à te demander de rester, je devrais te prendre là sur ce mur sans te demander ton avis mais je n'ai qu'une envie c'est de te serrer dans mes bras, je dois te détester et pourtant je t' ... "

    Il réussit tout de même à s'arrêter avant de dire quelque chose qu'il ne fallait pas. Hideki quitta sa position et partit se mettre à la fenêtre après avoir ouvert les volets. Il alluma une cigarette à nouveau pour se détendre et laissa son regard voler au loin à l'horizon. Comment avait il pu en arriver là ? Etait il tombé amoureux parce que le jeune homme lui avait résisté mais avait aussi pris soin de lui ? Il ne comprenait pas et il n’avait plus envie de comprendre. Tout ce qu’il voulait c’était que son cœur arrête de le torturer de la sorte. Sans même se retourner il termina la conversation avec Haru.

    " – Va t’en tu n’as plus rien à faire ici … "

    Hideki parvint à cacher les larmes dans sa voix. La vérité c'est qu'il ne voulait pas qu'il parte mais encore une fois il ne pouvait pas le dire. Sa réplique en contre partie pouvait être contesté, après tout ils partageaient la même chambre tous les deux. A présent toutes les cartes étaient entre les mains d’Haru, c’est lui et lui seul qui pouvait décider quoi faire dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMar 20 Jan - 17:03

Haru continua de fixer Hideki qui se levait du lit et s’habillait. Il avait une folle envie de pleurer, mais n’arrivait pas à se résoudre à laisser couler les larmes qu’il retenait dans ces yeux. Gardant le silence de peur d’entendre sa propre voix trahir ces sentiments, Haru resta immobile et regarda Aki qui s’approchait à présent de lui. Lorsque leurs visage se retrouvèrent à quelques centimètres l’un de l’autres, le jeune voleur bien que toujours énervé se sentit quelque peu apaisé. Il n’arriva même pas à protester lorsque le jeune hôte vint déposer un baiser sur ces lèvres…

" - Ne te laisse pas souiller par un homme comme moi ... "

Haru ouvrit la bouche et voulu parler, mais rien ne sortit et il se contenta d’inspirer maladroitement une grande bouffée d’air. Il était perdu, Hideki changeait sans cesse de comportement et ce n’était décidément pas facile d’arriver à le comprendre. Fixant le visage de son interlocuteur, Haru put à nouveau y déceler un changement d’attitude. Ces yeux qui quelques secondes auparavant étaient redevenu doux étaient à présent froid et méchant et le voyant ouvrir la bouche pour parler, Haru sut déjà que ce qu’il allait entendre ne lui plairait pas.

" - Nous n'avons plus rien à faire ensemble. Oublie moi ... "

A nouveau, Haru voulut parler pour protester mais il fut coupé dans son élan par la main d’Aki qui alla frapper le mur à ces cotés. Sursautant, Haru fronça les sourcils et tenta de comprendre une fois de plus ce retournement de situation… Hideki était à présent appuyé contre lui, la tête contre son torse et Haru eut l’impression de sentir des larmes couler le long de sa peau bien qu’il n’en dit rien.

" - Putain pourquoi j'y arrive pas, qu'est ce que tu m'as fait ? Il faut que je te dise de partir mais je n'arrive qu'à te demander de rester, je devrais te prendre là sur ce mur sans te demander ton avis mais je n'ai qu'une envie c'est de te serrer dans mes bras, je dois te détester et pourtant je t' ... "


Au fur et à mesure que les mots sortaient de la bouche d’Aki, le cœur d’Haru s’accélérait sans qu’il ne comprenne pourquoi. Il était touché par ces paroles et sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Qu’est ce qui lui arrivait ? Depuis quand quelqu’un qui se comportait avec lui d’une si étrange façon arrivait il à l’attendrir de la sorte ? Sans pouvoir les retenir plus longtemps, Haru laissa couler les larmes qu’il retenait depuis un moment déjà et étouffa un sanglot. Il ne comprenait pas pourquoi il pleurait, pourquoi il avait mal, ni pourquoi il n’arrivait pas à en vouloir à Hideki alors que celui-ci se comportait de façon exécrable avec lui… Le voyant s’éloigner de lui, le jeune voleur en profita pour tenter de contrôler ces sanglots sans y parvenir. Il n’avait jamais vraiment réussi à s’empêcher de pleurer, bien que d’habitude ça ne lui arrive que le soir lorsqu’il était couché dans son lit… En fait, c’était la première fois depuis qu’il était enfant qu’il pleurait devant quelqu’un et ça le rendait fou…

" – Va t’en tu n’as plus rien à faire ici … "

Haru renifla bruyament et regarda Hideki qui était à présent dos à lui.

- C’est ma chambre aussi, je fais ce que je veux…


Il avait tenté de parler sur un ton de défis, mais tout ce qu’il avait réussi à faire c’était d’étouffer un nouveau sanglot, la voix tremblante… A présent, toute trace de maturité avait disparu de son visage et il ressemblait plus à un enfant pleurant à cause d’un cauchemar particulièrement terrifiant…

- Pourquoi tu te comportes de façon si étrange tout à coup… Qu’est ce que je t’ai fais ? J’suis pas ta chose, t’as pas le droit de me traiter comme ça bordel !

Reniflant à nouveau, il essuya avec rage les larmes qui coulaient sous ces joues et alla attraper le bras d’Hideki pour qu’il lui fasse face. Puis, le plaquant contre le mur derrière eux, il le regarda dans les yeux comme ci il cherchait à le sonder, à comprendre pourquoi il agissait de la sorte.

- Dis moi pourquoi tu fais ça…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMar 20 Jan - 17:28

    Hideki se retrouva face à son amant lorsque celui ci le tira pour le mettre dans cette position. Lorsqu'il vit le visage humidifié par les larmes, de Haru, il sentit son cœur l'abandonner. Il se détestait d'avoir encore fait du mal à quelqu'un, en particulier à celui qu'il aimait. Il ne put alors s'empêcher de s'avancer pour le prendre dans ses bras et le serrer aussi fort qu'il le pouvait, humant l'odeur de ses cheveux, savourant les parcelles de son corps encore nu, non recouverte par le drap, caressant sa peau du bout des doigts, délicatement. Aki n'arrivait pas à parler, il ne parvenait pas à dire ce qu'il aurait aimé dire. Ce qui était certain, c'est qu'il devait absolument arrêter de le rejeter, cela ne servait à rien, celui ci revenait chaque fois se laissant blesser minute après minute. Le jeune hôte aurait aimé que le temps s'arrête à présent et pour l'éternité mais cela ne pouvait pas être le cas. Il relâcha donc son étreinte pour aller s'asseoir sur la chaise à côté du bureau, allumant une nouvelle cigarette et posant le cendrier près de lui. Il prit alors son courage à deux mains et sans un regard pour son partenaire, par peur probablement de la réaction, il prononça des mots à la fois doux et douloureux.

    " - Je ne sais pas comment expliquer. Je n'ai pas envie que tu partes, j'ai envie que tu restes là avec moi toujours, que tu n'appartienne qu'à moi, que tu ne regardes que moi. J'aimerai être le seul à voir ton sourire, le seul à voir tes larmes, à entendre tes mots, à embrasser tes lèvres et à te faire l'amour. Je voudrais être ton unique seulement ce n'est pas possible. Comment pourrais je me permettre de t'enchainer à moi, comment pourrais je te priver de ta liberté ... "

    Il s'arrêta là, se rendant compte de la profondeur et de l'importance de chaque mot qu'il venait de prononcer. Un léger rose vint teinter ses jours alors il tourna la tête face au mur pour ne pas être vue. Enfin il tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette pour se détendre et se promis à cet instant à lui même, de ne plus parler en contradiction avec ses sentiments. Si Haru le rejetait tant pis mais il fallait absolument qu'il arrête de lui parler ainsi même si c'était pour le protéger de lui qu'il le faisait. Mais comment protéger quelqu'un lorsqu'on ne peut pas se protéger soit même. Hideki termina sa cigarette à la vitesse de la lumière puis se déshabilla rapidement pour se retrouver en boxer et se mettre dans le lit. Il aurait aimé se couvrir avec le drap mais son amant l'avait emporté avec lui alors il n'avait pas d'autre solution que de rester ainsi, sa peau nu face à l'air frais de la chambre. Il n'avait pas envie de dormir non, il voulait juste comprendre pourquoi de tels sentiments l'avaient envahit en si peu de temps. Etait ce du à l'air candide du garçon ou à son sourire ? Il ne le savait pas mais pourtant ces sentiments étaient bien là et il ne savait quoi en faire. Il ferma les yeux, tournant le dos à Haru et lui adressa quelques mots doucement mais sans timidité comme il avait l'habitude.

    " - Je suis désolée pour tout ce que je t'ai dit. Tu n'es pas un objet pour moi . Tu es tellement plus ... "

    Hideki ouvrit les yeux à nouveaux et tenta de faire le vide dans sa tête, ne sachant comment le jeune garçon allait réagir. Pour le moment il avait beaucoup trop mal de l'avoir fait ainsi pleurer, il n'osait même plus se regarder dans une glace après tous ces évènements si éprouvant. Pourquoi Haru s'attachait il tant à lui ? Ou plutôt, pourquoi ne partait il pas, laissant Aki seul dans sa souffrance au lieu de se battre pour comprendre les choses les plus incompréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMar 20 Jan - 18:57

Lorsqu’Hideki le prit dans ces bras, Haru sentit toute la haine qu’il avait en lui s’envoler. Fermant les yeux, il répondit à cette étreinte, enfouissant son visage dans le cou d’Aki et humant le parfum de sa peau. A ce moment là, il comprit qu’il ne ressentait pas que de l’amitié pour l’homme qui se tenait contre lui. De l’amour ? Il n’aurait su le dire, Haru n’avait jamais été amoureux et en fait, il n’avait jamais eu la moindre relation sérieuse avec qui que ce soit. Ce qui était sur, c’est qu’il avait à présent besoin de l’hôte qui avait su lui donner de l’affection comme personne d’autre ne l’avait fait avant lui. Ils ne se connaissaient que depuis quelques heures et pourtant ça ne changeait rien... Finalement, Haru se décolla d’Aki et le regarda tandis qu’il s’asseyait sur la chaise à coté du bureau.


" - Je ne sais pas comment expliquer. Je n'ai pas envie que tu partes, j'ai envie que tu restes là avec moi toujours, que tu n'appartienne qu'à moi, que tu ne regardes que moi. J'aimerai être le seul à voir ton sourire, le seul à voir tes larmes, à entendre tes mots, à embrasser tes lèvres et à te faire l'amour. Je voudrais être ton unique seulement ce n'est pas possible. Comment pourrais je me permettre de t'enchainer à moi, comment pourrais je te priver de ta liberté ... "

Haru ne put s’empêcher de sourire béatement en entendant ce qu’Aki avait à lui dire. Il n’aurait su expliquer pourquoi il se sentait à présent si heureux, et ça n’avait d’ailleurs aucune importance pour lui. Tout ce qui comptait, c’était les mots qu’Hideki venait de prononcer. Il voulait être son unique… C’était la première fois que quelqu’un lui disait cela et Haru n’aurait jamais cru qu’il puisse être aussi touché. Continuant de sourire, il prit la parole.

- Je n’ai pas envie de partir et le fait de rester avec toi ne priveras jamais de ma liberté, au contraire…

Prenant une grande inspiration, il senti son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine alors qu’il regardait Hideki s’allonger dans le lit en boxer. Il songea que c’était la plus belle personne qu’il eut vu de sa vie et le fait de savoir qu’au final il comptait ne serais ce qu’un peu pour lui le remplissait de joie.

" - Je suis désolée pour tout ce que je t'ai dit. Tu n'es pas un objet pour moi . Tu es tellement plus ... "

Cette phrase acheva de faire fondre Haru qui se précipita sur le lit et alla s’allonger sur Aki, le serrant dans une étreinte à lui rompre les côtes. En quelques instants, il avait entendu les plus belles choses qu’on ne lui ait jamais dites et ce fut à cet instant là qu’il sut que jamais il ne voudrait laisser Hideki. Il ne savait pas encore la nature des sentiments qui c’étaient emparés de son cœur et d’ailleurs ça lui faisait un peu peur de le découvrir car après tout, tout ça était nouveau pour lui qui n’avait jusqu’à ce jour jamais jusqu’à présent ne serais-ce que touché un homme autrement qu’en lui serrant la main… Il resta ainsi quelques instants, silencieux et, soudain submergé par le trop plein d’émotions qui venaient de le traverser, il se mit à pleurer à chaude larme. Cette fois ci il ne tenta même pas de se cacher et se contenta de serrer encore plus fort Aki dans ces bras si c’était possible. Il ne s’était jamais rendu compte à quel point il avait besoin d’affection, lui qui depuis toujours n’avait rien été d’autre qu’un voleur un peu trop sur de lui et lunatique à souhait. A présent cependant, il se rendait bien compte que depuis toujours ce manque cruel d’attention lui avait manqué et il se promit de ne plus jamais se montrer insensible comme il l’avait été tout au long de ces années…

- Moi je ne te laisserais jamais…

C’était vrai à présent il savait qu’il n’arriverait plus à se décoller d’Hideki … Les choses étaient pourtant allé si vite, mais après tout, depuis quand a t-on besoin de temps pour tomber amoureux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMar 20 Jan - 22:33

    Hideki se sentit défaillir lorsque le jeune homme se blottit contre lui. Et son cœur le lâcha à nouveau lorsqu'il sentit les chaudes larmes de son amant contre lui. Les mots que prononçait Haru à son égard le rendait fou, encore plus fou d'amour. Il se demandait alors comment il allait tenir ou plutôt contenir ses sentiments face à tant de douceur et de délicatesse. Aki serra alors lui aussi le jeune voleur dans ses bras le plus fort possible pour lui montrer qu'il était heureux mais surtout d'accord avec lui. Il avait décidé d'accepter ses sentiments et de garder Haru avec lui pour toujours, du moins le plus longtemps qu'il le pourrait en essayant de le protéger du mieux qu'il le pourrait. L'hôte releva la tête du garçon pour aller l'embrasser passionnément comme durant leur dernier ébat sexuel. Ses lèvres rencontrèrent celles de son partenaire avec sensualité, puis doucement sa langue vint caresser sa complémentaire dans un mouvement humide et excitant. Il sentit alors son propre membre gonfler doucement, tranquillement. A cet instant il se trouvait fou d'être aussi excité par un simple baiser alors qu'il en avait donné tant de semblables à celui ci. Doucement il repoussa son amant en toussant et en rougissant un peu, il regarda alors ailleurs, d'une façon perdue puis expliqua ce mouvement.

    " - Herm ... Il vaut mieux que tu évites de te coller ainsi à moi ... Sinon je vais ... Enfin tu comprends. "

    Il avait prononcé ces mots tout doucement, limite dans un soupir, totalement il était gêné. Ses yeux semblaient chercher le vide comme pour se cacher et surtout cacher son intimité qui semblait ne plus vouloir cesser de grandir encore et encore. A cet instant, son esprit se perdait dans un nombre incalculable de pensées toutes plus obscènes les une que les autre. Hideki tentait de les chasser mais rien n'y faisait. Il désirait Haru et c'était plutôt normal avec ce qu'il venait de se passer. Après ces disputes et ces épreuves toutes enchainées les unes après les autre, se réconcilier donnait envie de faire une multitude de choses. Sans vraiment se rendre compte, il pris la main du jeune voleur et la serra comme pour se calmer et c'est vrai que c'était apaisant de sentir le contact de la peau de son amant contre la sienne. Cependant cela n'enlevait rien à son excitation bien au contraire. Dans la précipitation il pris un bout du drap que son partenaire avait mis autour de lui, pour cacher la partie inférieur de son corps.

    " - Désolée vraiment "

    Il était réellement gêné d'être dans cette position. Il ne lui vint qu'une seule solution à son esprit, allez s'occuper lui même de ses envies, dans la salle de bain ou ailleurs. Son esprit s'embrouilla. Il se leva et enfila un pantalon rapidement puis se dirigea vers la porte doucement en rallumant une cigarette pour tenter de retirer ses envies mais décidément rien n'y faisait. Il s'installa par terre à côté de la porte pour mettre des chaussures ou même des chaussettes peut importe mais quelque chose. Il commença par se tromper de pieds ce qui le fit se sentir encore plus stupide. Du coup il soupira et s'appuya contre le mur en plissant les yeux de douleur, le pantalon encore ouvert laissant apercevoir la bosse dans son caleçon. Aki n'avait même plus la force de se relever alors il resta la assis en attendant que cela lui passe comme un idiot sous le regard de Haru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMer 21 Jan - 1:05

Lorsqu’Hideki le serra lui aussi dans ces bras et l’embrassa, Haru sentit d’agréables petits papillons voleter au creux de son estomac. Laissant sa langue danser avec celle de son compagnon pendant quelques instants, il oublia même qu'ils de se disputer mais fut soudain ramené à la réalité par Aki qui s’éloigna de lui. Ne comprenant pas immédiatement pourquoi, il le regarda perplexe tandis qu'il prenait la parole.

- " - Herm ... Il vaut mieux que tu évites de te coller ainsi à moi ... Sinon je vais ... Enfin tu comprends. "


Oui, il comprenait tout à fait et un grand sourire vint prendre place sur son visage. Essuyant les dernières traces de larmes qui restait sur ces joues d’un air absent, Haru eut un petit rire attendrit. Il était marrant de voir Hideki qui avait été tout au long de la journée sur de lui et nullement gêné par ces "petites envies" être à présent tout chose pour si peu… Serrant lui aussi la main du jeune hôte dans la sienne comme pour lui faire comprendre que ce n’était pas grave et qu’il n’y avait pas à avoir honte, Haru continua de le fixer d’un air amusé tandis qu’il tentait de cacher la partie visible de son excitation sous le drap.

" - Désolée vraiment "

A nouveau, Haru ne put retenir un rire discret. Il voyait devant lui une nouvelle facette d’Hideki et il ne put s’empêcher de le trouver adorable lorsqu’il était ainsi gêner. Ce fut donc particulièrement amuser devant le spectacle qui se déroulait sous ces yeux qu'il regarda Aki se lever et enfiler un pantalon à la va vite. Puis il l'observa tandis qu'il s'asseyait à coté de la porte tout en tentant d’enfiler une chaussure au mauvais pied pour au final, abandonner et rester immobile sur le sol, laissant tout ces précédents efforts vain... S’en fut trop pour Haru qui ne put se retenir. Se laissant tomber en arrière sur le lit il éclata de rire comme ça ne lui était presque jamais arrivé jusqu’ici et, secoué de soubresaut incontrôlable, il tenta sans succès d’étouffer le bruit qu’il faisait en plaquant une main sur sa bouche. De temps à autre, il se redressait pour regarder Aki, pensant que son fou rire était passé, mais aussitôt le revoyait-il assit par terre qu’il se remettait à rire à n’en plus pouvoir et bien vite, de nouvelles larmes, de rire cette fois, vinrent rouler sur ces joues. Il n’arrivait presque plus à respirer et pensa qu’il finirait par mourir dans ce lit, hilare devant un Aki plus penaud que jamais avec son pantalon déboutonné et son air gêné... Mais finalement, au bout de quelques minutes il finit par se contrôler et reprit ces esprits. Gardant un sourire hilare sur son visage, il se servit du drap pour essuyer ces yeux humides et regarda Hideki tendrement.

- Désolé, mais il n’arrive jamais rien de comique dans ma vie alors dès qu’il y a le moindre truc drôle je n’arrive plus à m’arrêter de rire…

Se mordant la lèvre inférieur d’un air coupable il espéra qu’il n’avait pas vexé son compagnon car ce n’était pas de lui qu’il se moquait mais plutôt de la situation dans laquelle il se trouvait. Tentant de ne plus rire devant l’air emprunté d’Aki, il chercha dans sa tête une solution à son "problème"…

- Tu veux qu’on aille quelque part pour te changer les idées ? On pourrait, je sais pas moi… Aller boire un verre je ne sais où en faisant semblant de fêter quelque chose pour se donner bonne conscience ?


Bien sur, ils pourraient aussi retourner dans le lit et laisser libre court à leurs imaginations respectives en s’ébattant jusqu’à ce qu’ils tombent de fatigue, mais Haru pensa qu’il ne fallait peut être pas aller trop vite… Bien qu’il ne fut pas totalement contre cette idée, il avait à présent une envie grandissante de connaitre encore un peu plus Aki et, quel meilleur moyen de faire plus ample connaissance que d’aller boire un verre ?

-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] EmptyMer 21 Jan - 17:13

    Hideki entendit le rire enfantin de son amant, au moins il y en avait un qui appréciait la situation c'était déjà ça. Face au moment présent, Aki ne put s'empêcher de rire aussi tellement il se trouvait bête bien que cela ne soit pas de sa faute si son entre jambes avait décidé de faire des siennes. Lorsque Haru lui adressa quelque mots expliquant le fait qu'il n'arrivait pas à s'arrêter de rire, il lui fit un sourire et lui répondit.

    " - Ne t'inquiète pas, à ta place j'aurais surement fait la même chose. Je me sens assez ridicule je l'avoue. "

    Il se mit à rire à nouveau et écouta une nouvelle réplique de son partenaire qui lui proposait d'aller faire un tour. Qu'à cela ne tienne, c'était une très bonne idée pour se détendre un peu et oublier son envie folle de lui faire l'amour. Le jeune hôte réfléchit alors où il pourrait aller, il était très tôt le matin, tellement bien qu'il devait être deux ou trois heures du matin à tout cassé. Ils avaient réussis à en oublier l'heure et le jour à force de faire l'amour et de se disputer. A cette pensée Aki avait encore envie de rire, décidément c'était une drôle de première journée pour sa seconde année à Hakujoo. Mais ça lui plaisait ainsi. Il se releva et décida de s'habiller enfin correctement, il enfila malgré tout ses vêtements en vitesse sous le regard du jeune voleur qui devait encore rire intérieurement. Le temps d'enfiler ses chaussures, il se posa sur le lit et alluma une cigarette puis regarda son amant et lui adressa à nouveau un sourire comme si c'était une maladie à force.

    " - Tu devrais t'habiller si tu veux sortir. Je t'interdis de sortir ainsi vêtu, personne n'a le droit de te voir aussi beau, je suis le seul autorisé "

    Il se mit à rire à nouveau, il avait dit tout ceci d'un air taquin sans donner réellement d'ordre et Haru le comprendrait surement. Le temps que le jeune voleur s'habille, il avait le temps de réfléchir à l'endroit où ils allaient aller à cet heure ci. Le club d'hôte ? Non hors de question, il savait que les femmes ne le lâcheraient plus si ils y allaient et il ne voulait pas laisser son amant seul. A ce moment de la journée ou plutôt de la nuit, il ne restait que la boîte de nuit ou le bar. La discothèque ne leur permettrait pas de parler avec cette musique bien trop forte alors ils iraient voir un verre dans le bar billard de la ville, là bas ils seraient tranquille, tous les drogués et alcoolique seraient déjà parties faire la fête dans un endroit plus bruyant. Et puis Hideki adorait jouer au billard et il espérait que son partenaire aimerait aussi. Il tourna à nouveau sa tête en direction du voleur pour lui proposer son idée.

    " - Allons au bar billard de la ville, à cet heure ci c'est le seul endroit fréquentable et puis j'ai bien envie de faire une partie de billard ça te dis ? "

    Il se rendit compte que son excitation était descendu bien qu'il en ai toujours envie, cependant c'était un point positif pour lui de ne plus avoir à se préoccuper d'une bosse à travers son pantalon. Aki attendit la réponse de Haru en lui souriant et en gardant son regard plongé dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




» La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty
MessageSujet: Re: » La première fois [ PV Matsuura Haru ]   » La première fois [ PV Matsuura Haru ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
» La première fois [ PV Matsuura Haru ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakujoo :: 

[ せってい ・ Forum ]

 :: » Corbeille :: • Sujets Abandonnés
-
Sauter vers: